Aller à…
RSS Feed

10 Palestiniens blessés dans la marche de la marine de Gaza


ARTS, CULTURE ET HISTOIRES DE PALESTINE

Fil d’actualité
Yahia Yahiaoui

6 NOVEMBRE 2018

VILLE DE GAZA (Ma’an) – Les forces israéliennes ont ouvert le feu sur la foule palestinienne rassemblée aux frontières nord de la bande de Gaza assiégée pour prendre part à la 15ème marche navale quittant le port de Gaza pour tenter de rompre ce qui a presque 12 ans Siège israélien, lundi.
Des sources locales ont rapporté que les forces israéliennes avaient blessé 10 Palestiniens, dont quatre avec des balles réelles, alors que plusieurs autres avaient été inhalés avec des gaz lacrymogènes .
Les blessés ont été transférés dans les hôpitaux indonésien et al-Shifa pour recevoir les soins médicaux nécessaires. leurs conditions ont été signalées comme modérées.
Des sources ont ajouté qu’un certain nombre de bateaux partaient du port de Gaza pour se rendre à la plage israélienne de Zikim, tandis que les forces israéliennes avaient tiré à balles réelles et utilisé des bombes lacrymogènes pour réprimer les manifestants participant à la marche navale.
Le Comité national pour la rupture du siège, qui a organisé la marche navale, a déclaré: « Nous n’arrêterons pas les marches de retour et les marches navales tant que nos objectifs ne seront pas atteints », évoquant le fait de rompre le siège israélien et de donner aux Palestiniens le droit de retour en tant que réfugiés leurs patries d’origine, maintenant dans l’Israël actuel.
Le comité a souligné que les marches sont organisées afin de garantir tous les droits fondamentaux du peuple palestinien, notamment la liberté, l’autodétermination et le droit de créer un État palestinien indépendant avec Jérusalem-Est occupée pour capitale.
Au cours des années, de nombreuses tentatives ont été menées pour attirer l’attention du public et briser le siège en cours de la bande de Gaza, que ce soit via des navires tentant de pénétrer dans Gaza ou des navires tentant de quitter Gaza.

Laisser un commentaire

About Ginette Hess Skandrani

écologiste, membre co-fondatrice des verts, anti-colonialiste et solidaire des peuples opprimés du monde arabe, dont les Palestiniens et d'Afrique.