Aller à…
RSS Feed

armes chimiques

Une étude du prestigieux MIT affirme que le massacre chimique d’août 2013 a été perpétré depuis une zone rebelle, contredisant les affirmations occidentales.

Attaque chimique en Syrie : le rapport qui dérange Une étude du prestigieux MIT affirme que le massacre chimique d’août 2013 a été perpétré depuis une zone rebelle, contredisant les affirmations occidentales. Par Armin Arefi 19/02/2014 à 14:25 – | Le Point.fr Lancement d’un missile lors de manoeuvres de l’armée syrienne, le 9 juillet 2012.

Attaque présumée au gaz sarin en Syrie : Moscou dénonce des «incohérences» dans le rapport de l’ONU

La ville de Khan Cheikhoun après une attaque, en avril 2017 © Ammar Abdullah Source: Reuters Vendredi 27 octobre 2017 Source : RT Le rapport de l’ONU désignant Damas comme responsable de l’attaque meurtrière au gaz sarin sur Khan Cheikhoun en avril comporte de multiples «incohérences» et des «témoignages douteux», selon Moscou. La lecture du