Aller à…
RSS Feed

Dans la perspective de son indépendance, le Kurdistan se lie un peu plus aux sociétés pétrolières



Publié par Gilles Munier sur 3 Septembre 2017, 08:30am

Catégories : #Kurdistan, #Irak, #Mossoul, #Barzani
Dans la perspective de son indépendance, le Kurdistan se lie un peu plus aux sociétés pétrolières

Par Gilles Munier/

Signe qui laisse penser que Massoud Barzani n’écoute pas ceux qui lui demandent de reporter le référendum du 25 septembre sur l’indépendance du Kurdistan: selon le site Stratfor (agence étasunienne privée de renseignement), le Gouvernement régional kurde (GRK) met les bouchées doubles pour mettre en ordre ses finances avant la tenue du scrutin et négocie de nouveaux contrats avec des sociétés pétrolières.

Le KRG a réglé son différend avec la société Pearl Petroleum qui lui réclamait 26,5 milliards de dollars pour des retards de production et des factures impayées en s’engageant, notamment, à lui verser 600 millions de dollars et 400 millions en investissement supplémentaires, en l’autorisant à vendre à l’exportation la moitié de sa production de gaz naturel. Pear Petroleum s’est vue offrir deux nouveaux sites et a signé une extension de son contrat avec le Kurdistan… jusqu’en 2049.

En août dernier, le KRG avait réglé des dettes similaires avec DNO et Genel Energy en leur accordant une plus grande part de production. Il est en négociation avec Gulf Keystone Petroleum et développe une relation stratégique avec la société russe Rosneft.

Source : Sratfor

About Ginette Hess Skandrani

écologiste, membre co-fondatrice des verts, anti-colonialiste et solidaire des peuples opprimés du monde arabe, dont les Palestiniens et d'Afrique.