Aller à…
RSS Feed

Irak : HRW accuse des humanitaires d’aider à identifier des « familles de l’EI »


Publié par Gilles Munier sur 8 Octobre 2017,

Catégories : #Irak, #Mossoul, #Kurdistan, #Etat islamique

Revue de presse : L’Orient-Le Jour (7/10/17)*

Human Rights Watch (HRW) a accusé hier des travailleurs humanitaires de fournir aux autorités irakiennes des listes de familles soupçonnées d’être liées au groupe État islamique (EI). « À la mi-septembre, des responsables des services de sécurité irakiens ont demandé à des organisations internationales et locales chargées de gérer des camps (de déplacés situés) à 60 km de Mossoul de leur fournir des listes de prétendues « familles de l’EI » afin « d’avoir l’œil sur elles » », assure dans un communiqué Belkis Wille, chercheuse au département Moyen-Orient/Afrique du Nord de HRW.

Après les défaites successives du groupe jihadiste, beaucoup de familles dont un proche avait adhéré à l’EI se sont retrouvées parmi les déplacés accueillis dans des camps gérés par des organisations humanitaires.

Les familles considérées par les autorités comme étant liées à l’EI sont bloquées dans des camps dans des conditions très difficiles. Dans un rapport récent intitulé « Coupables par association », l’organisation des droits de l’homme Refugees International affirmait que « beaucoup de femmes et de filles soupçonnées d’être affiliées à l’EI sont détenues et sujettes à une exploitation sexuelle et à des abus ».

*Source : L’Orient-Le Jour

Laisser un commentaire

About Ginette Hess Skandrani

écologiste, membre co-fondatrice des verts, anti-colonialiste et solidaire des peuples opprimés du monde arabe, dont les Palestiniens et d'Afrique.