Aller à…
RSS Feed

la lettre d’info de Fraternité Citoyenne – La guerre est déclarée entre les médias indépendants et les médias de propagande



Marc Jutier

29/12/16 – la lettre d’info de Fraternité Citoyenne – La guerre est déclarée entre les médias indépendants et les médias de propagande. Panique et agonie néocon.

La lettre d’info de FC livrée à la pleine lune et à la nouvelle lune (le 29 à 7h54). Toutes les lettres d’info de FC

ICI EN? bit.ly/2indPXQ?LIGNE

Alors nous nous battrons dans l’ombre… Un guide pour remporter la guerre des médias. La bataille en cours entre les médias indépendants et alternatifs, et les médias de propagande parrainés par le gouvernement d’entreprise, est en pleine effervescence après la victoire de Donald Trump aux élections de 2016. […]

Maintenant que nous savons de quoi ils sont capables, jusqu’à quel point devons-nous nous inquiéter ? Bien que je sois extrêmement optimiste quant à l’avenir des médias décentralisés et indépendants, et à la prolifération des voix individuelles en général, il est tout à fait évident que les gardiens des médias ne lâcheront pas sans combattre. La bonne nouvelle, c’est qu’ils sont sur la défensive, pas nous. Ce sont eux qui se battent à nos conditions, et non l’inverse.

[…] Nous ne devons pas faire obstacle à l’inévitable autodestruction des anciens médias. Mais nous ne devons pas nous détruire nous-mêmes dans le processus. Nous devons tout d’abord reconnaître qu’il y a une raison pour laquelle les médias indépendants et alternatifs gagnent la bataille des idées. Pour tous les parasites et les mauvais acteurs, l’émergence de l’internet est en effet l’équivalent historique de l’invention de la presse, mais sous stéroïdes.

Seul une élite idiote et auto-satisfaite croit en réalité que les gens les plus intelligents et les plus informés en Amérique sont les experts de la télévision et les journalistes employés par les médias traditionnels. En voyant à l’œuvre une poignée d’entreprises et quelques oligarques, il faudrait être l’imbécile le plus naïf de la terre, pour ne pas comprendre que les médias système sont guidés par des récits bien arrangés et que ces récits ne sont pas dans notre intérêt. Le reste d’entre nous comprend que l’internet a servi de contrepoids nécessaire, et a été une bénédiction incroyable pour les connaissances humaines, la connectivité et le marché des idées. Le fait que certaines personnes ne peuvent pas distinguer la vérité de la fiction n’empêche pas les progrès incroyables réalisés dans la diffusion de l’information décentralisée. Ce sont seulement ceux qui ne veulent pas s’engager dans un débat public sur les questions elles-mêmes, qui veulent censurer les choses. Le reste d’entre nous est plus qu’heureux d’avoir une discussion ouverte.

Beaucoup d’entre nous ont passé des années, sinon des décennies, à construire leur réputation en ligne et nous devrions faire attention de ne pas gaspiller tout ce que nous avons gagné. Il y aura des tentatives de cooptation, explicitement ou autrement. Soyez sur vos gardes. Il y aura des frappes et des tentatives de diffamation. Restez cool et attaquez calmement à partir d’une position de force. Cependant, je crois que la plus grande menace vient du danger toujours présent d’erreurs auto-infligées. Une des raisons pour lesquelles les médias indépendants et alternatifs ont si bien réussi est que le comportement agressif, puéril et propagandiste des médias traditionnels a rendu facile de paraître mieux qu’eux. Nous devons continuer à être meilleurs. En tant que tels, nous devons être plus honnêtes dans nos actions, moins hypocrites dans notre analyse des événements, et juste plus éthique dans l’ensemble. Compte tenu de la concurrence, cela ne devrait pas être difficile.

[…] L’autre façon sera d’empêcher notre contenu d’apparaître sur les sites des médias sociaux ou les moteurs de recherche, ou quand il apparaît, il viendra avec un avertissement. Si c’est la tactique qu’ils choisissent, il sera relativement facile de se battre.

Il y a dix ans, il aurait été difficile de contrer une telle stratégie, mais pas aujourd’hui. Nous en savons déjà beaucoup trop. Beaucoup d’entre nous atteignent beaucoup de gens, et les gens que nous atteignons sont intelligents et influents. Nous avons déjà suffisamment infiltré et influencé le discours public, donc nous refuser la parole n’est plus une option. Si Facebook ou Google commencent à présenter Liberty Blitzkrieg, Zerohedge, ou Naked Capitalism avec des messages d’avertissement, les gens intelligents comprendront immédiatement de quoi il retourne, ce qui accroîtra leur dégoût.

Permettez-moi de terminer ceci avec un avertissement à Facebook, à Google, et à tous les autres mammouths de la technologie. Vous entrez dans ce combat à vos risques et périls. Toute tentative maladroite de diffamer des sites de médias authentiques et indépendants par le biais de listes noires et de censure, finira par vous nuire plus qu’elle ne nous fera du tort. Dans une tentative désespérée de nous détruire, vous vous détruirez vous-mêmes. Agissez prudemment et soyez du bon côté de l’histoire.

Quant à tous les autres, restez forts. Mes écrits seraient sans importance sans vous. Ce ne sont pas les écrivains des médias alternatifs qui infligeront le dernier coup aux médias traditionnels, ce sera vous, les lecteurs. Nous sommes ensemble et dépendants les uns des autres. Ensemble, nous allons gagner. ? lesakerfrancophone.fr/alors-nous-nous-battrons-dans-lombre ; ? Fascisme 2.0 – Propagande, manipulation et loi liberticide : On sait désormais comment Facebook et l’oligarchie US vont s’attaquer à la liberté d’expression… pardon aux fausses informations ? leblogalupus.com/2016/12/18/fascisme-2-0-propagande-manipulation-et-fausses-informations/

La guerre est déclarée entre RT et les fact-checkers français ! […] Et si, au-delà du flot étourdissant d’intox sur la Toile, c’était cela la principale raison de l’impuissance des fact-checkers ? Leur partialité, orientée presque toujours contre les critiques du « système » en place, qui finit par générer, au mieux de l’indifférence, au pire de l’animosité à l’endroit de leur travail. RT peut bien faire, ici ou là, de l’intox. Mais RT, comme d’autres médias alternatifs, propose une autre vision du monde, et tape (stratégie facile, mais efficace) sur des médias qui, depuis des lustres, défendent le statu quo du monde tel qu’il va : […] Elle est le profond désir du système intégré de la politique de gouvernement et des médias mainstream de déclarer forclos le temps de l’idéologie, c’est-à-dire le temps des choix, le désir d’en finir avec toutes ces absurdes discussions ignorantes de la « réalité », dont il nous est enjoint de comprendre que, elle, ne changera pas. ? agoravox.fr/actualites/medias/article/la-guerre-est-declaree-entre-rt-et-187742

Liste des sites et sociétés de l’élito-édito-médiatico-financière-sphère qui propagent la propagande de guerre de l’Otan (les couveuses, les armes de destructions massives, etc.) et la propagande commerciale des multinationales depuis des décennies. La plus grande vigilance est de mise lorsque vous lisez leur production. Faites attention aux fausses informations 😉 ? informaction.info/image-consommation-multinationales-presse-francaise-qui-possede-quoi

Sur 23.000 personnes dans le monde entier, seulement 20% des sondés savent que ce sont les banques commerciales qui créent et distribuent la monnaie. À votre avis, qui crée la monnaie ? … « Une proportion significative de la population dans le monde (80%) ignore totalement QUI crée la monnaie. La moitié des gens pensent que c’est une institution publique (banque centrale ou gouvernement). Seulement une personne sur cinq a donné la bonne réponse, à savoir que ce ce sont les banques commerciales privées qui créent plus de 95% de la monnaie. » ? positivemoney.org/2016/11/global-population-money/

« Une condition nécessaire pour qu’un débat informé ait lieu à propos du futur de notre système monétaire est que le public comprenne comment il fonctionne. Ce sondage démontre que c’est le cas pour seulement une petite proportion des personnes interrogées. Il démontre également que, quand on leur apprend la réalité, la plupart des gens n’aiment pas ce qu’il apprennent. » Martin Wolf, commentateur économique, Financial Times.

À la veille de la crise de 2008, l’endettement cumulé des ménages, des gouvernements et des entreprises non financières représentait, dans le monde entier, 215 % du PIB planétaire. Il est aujourd’hui à… 250 % pour le monde entier et à… 280 % pour les pays riches, et si on décompose, c’est surtout l’endettement des gouvernements qui a progressé …

Tout le monde ne capte pas forcément le fait que la monnaie-dette-ExNihilo-privée est de l’argent sale légal, légalisé par un système planétaire maffieux. L’organisation du marché de la dette publique est une vaste opération de blanchiment, lui aussi légal, qui présente la vertu d’anéantir la traçabilité des actes. Si la dette publique était due à l’émetteur de monnaie, il serait facile, suite à audit, de l’annuler en ne brimant que des voleurs. Mais par le jeu des échanges de titres, elle est détenue par des gens qui ne sont pas forcément coupables. Ana Sailland

Explication: Les « Spécialistes en Valeurs du Trésor » (toutes les grandes banques commerciales planétaires) disposent du privilège d’accéder en exclusivité au marché de la dette publique émise par les États (obligations). Ces SVT « payent » ces obligations par création de monnaie nouvelle au compte des trésors publics de ces États, et se retrouvent donc possesseur de ces nouveaux titres à coût nul, sans épargne ni fonds propres et sans payer la moindre imposition sur le revenu. Dans un deuxième temps, les SVT revendent ces obligations sur le marché secondaire à de vrais épargnants, qui eux, payent ces titres avec de la monnaie déjà existante qu’ils ont gagnée par leur travail, qu’ils ont réussi à mettre de côté, et sur laquelle ils ont payé tous leurs impôts.

[Rappel] Création monétaire : Un banquier suisse explique tout. « Je suis banquier, j’étais derrière les rideaux, j’ai vu comme ça se créait. Ils balancent au bilan actif/passif une création pure qui ne vient de NULLE PART ! » ? youtu.be/iw_uVLHGWzs

LA « MONNAIE LIBRE », ARME DE DÉSENDETTEMENT MASSIF par Alain Grandjean. […] Recourir au levier de la monnaie libre est sans doute une innovation majeure. On ne peut attendre de la BCE qu’elle s’y mette d’elle-même, même si comme le dit Michel Crinetz : « Si, aux termes de l’article 123 du traité sur le fonctionnement de l’union européenne, « Il est interdit à la Banque centrale européenne et aux banques centrales des États membres, ci-après dénommées «banques centrales nationales», d’accorder des découverts ou tout autre type de crédit aux institutions, organes ou organismes de l’Union, aux administrations centrales, aux autorités régionales ou locales, aux autres autorités publiques, aux autres organismes ou entreprises publics des États membres », il n’est pas interdit de leur donner de l’argent. Nul besoin, donc, de modifier le traité. Rien non plus ne l’interdit dans les statuts de la banque de France. »

Mais les raisons de douter de l’action de la Banque Centrale sont d’ordre idéologique. Mario Draghi a pris des positions récurrentes de politique économique en faveur de la prise de mesures dites « structurelles », conformément à la doxa néoclassique.

Dès lors c’est à l’opinion publique de s’emparer du sujet et d’exiger ce recours. La campagne pour les présidentielles est évidemment en la matière une bonne occasion. ? alaingrandjean.fr/2016/12/20/monnaie-libre-desendettement/

LA DÉMOCRATIE SANS FRONTIÈRES. ? normalosphere.wordpress.com/2016/12/18/la-democratie-sans-frontieres/ – Suite à la lecture de cet article, vous vous demanderez certainement – si ce n’est déjà fait – qui sont les véritables bouchers mondiaux : Assad et Poutine ou bien nos chers, très chers dirigeants, Frenchies aussi bien que Yankees. Il suffirait d’établir une liste en bonne et due forme du nombre d’agressions en tous genres et du nombre de victimes. C’est beaucoup mieux que tous les discours du monde, et ça permet de comparer plus facilement les mini-pailles et les maxi-poutres !

Le saumon fumé… en mangerez-vous encore ?

Les français sont les premiers consommateurs européens de saumon. Les ¾ de ces saumons proviennent des milliers de fermes aquacoles installées dans les fjords norvégiens. Le marché, c’est maintenant 600 000 tonnes par an de ce poisson qui en sont exportées.

Mais il y a un problème de taille : les saumons sont élevés dans de telles conditions concentrationnaires (l’équivalent de 27 truites dans une baignoire), qu’il s’est installé un parasite, le pou de mer, provoquant de gros trous dans leur peau ainsi que des abcès les rendant malades et invendables. Pendant 20 ans ce problème a été traité par les antibiotiques mais comme d’habitude, une résistance s’est installée. Alors les services sanitaires ont appliqué une solution radicale, le Diflurobenzuron, un pesticide pourtant interdit en Europe dans les milieux aquatiques pour son extrême dangerosité.

La visite de fermes avec des cages de 400 000 saumons a révélé que la moitié des saumons meurent par l’effet combiné du manque d’espace, du manque d’oxygène, et des poux. Alors, toutes les 6 semaines en moyenne, on verse des sceaux de Diflurobenzuron dans le parc ; il s’ensuit à chaque fois la mort de 2 à 300 saumons par jour pendant une semaine. Puis le produit se répand aux alentours tuant immédiatement toutes les espèces de poissons qui s’approchent du site. Les saumons sont les seuls à résister (partiellement) à ce toxique légalisé en Norvège. Bien sûr, aucune étude n’a été effectuée sur l’incidence du « Diflumachin » sur la santé humaine…

Le lobby de l’aquaculture est devenu tellement puissant qu’il encadre tous les organismes de contrôle. La Norvège ne faisant pas partie de l’Europe, sa règlementation n’est pas assujettie à la législation européenne. Mais en raison d’un accord de libre échange (obligé par l’OMC ?), aucun contrôle n’est effectué à nos frontières…

C’est comme cela que le Diflurobenzuron, classé hautement cancérogène arrive tranquillement dans votre assiette. Renseignements pris, aucun des éleveurs interrogés ne consomment de leur saloperie de production… ? altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article33263 – Michel DOGNA – micheldogna.fr – contrinfo.net

Bon appétit et bon réveillon de la Saint-Sylvestre à tous.

Marc Jutier ? Président de FC ? Site ? Articles ? Livres ? Vidéos ? Documents ? Blog ? facebook ? twitter ? plus.google ?

« Mais il faut d’abord respecter la force immense qui s’est regroupée autour de ma candidature. Cette force est faite de femmes et d’hommes lucides, informés et très exigeants pour toutes ces raisons. Nous ne participerons pas à cette primaire qui est de bout en bout une erreur totale d’évaluation des besoins de ce moment politique. Nous tendons la main à tous ceux qui veulent participer au défi que nous lançons. Nous avons choisi le chemin le plus simple et donc le plus difficile : tenter de convaincre un électorat suffisant pour atteindre le niveau ouvrant le deuxième tour. C’est notre but : amener au deuxième tour de l’élection un programme de transformation profonde de la vie des gens d’ici et le mettre en œuvre appuyés sur une masse de gens conscients et mobilisés.

Quant à l’issue d’une primaire de chiens, un grand nombre verra que le vote PS est devenu un vote inutile, il se demandera quel est alors le vote nécessaire. Je sais qu’une partie non négligeable fera le choix du centre, Macron ou Bayrou. Une autre se sentira obligée de partager le naufrage. Mais une bonne part fera le choix de la fidélité à ses principes. Ceux-là voudront être dans l’action et voudront eux aussi forcer le destin. Ils feront le choix du vote nécessaire. Ils sont les cinq ou six points de pourcentage qui peuvent faire la différence. Les socialistes de la base peuvent jouer un rôle décisif. En utilisant notre bulletin de vote. » JLM

°°°°°° °°°°°° °°°°°° ° °°°°°° °°°°°° °°°°°°

Articles & vidéos à consulter – Revue de presse livrée à la pleine et à la nouvelle lune

Rubriques: En une & en vrac ; Alep ; Le Gouvernement de « Mr Bricolage » ; Élection présidentielle – 23 avril 17 ; Politique Française ; Dordogne ; Europe – UE – € ; Grèce ; Nouveau paradigme ; US – Canada ; Médias ; Environnement ; Histoire ; Voyages ; Photos ; Autres ; Et pour finir un peu d’humour. Les opinions exprimés dans les articles de cette revue de presse sont celles de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à FC. Fraternité Citoyenne – Association de loi 1901 – parution au J.O. le 10 février 2010. Objet: élaborer un projet politique capable de répondre aux défis posés à l’humanité en général et au peuple Français en particulier; participer au débat démocratique en portant un message authentiquement démocratique, républicain, écologiste et solidaire ; contribuer à l’émergence d’une nouvelle culture politique citoyenne.

? En une & en vrac – UN Web TV – nato.int

? Crise à l’Otan ? voltairenet.org/article194605.html

? La guerre radio-électronique et le crash du Tu-154 ? pravdafrance.com/authored/26-12-2016/1303914-RUSSIA-0/ ; ? Les experts ont déchiffré les derniers mots des pilotes du Tu-154 ? sptnkne.ws/deMe

? Mensonges à propos d’Alep : 4 min de « fact checking » par Ben Swann. La guerre est aussi celle de l’information ! ? youtu.be/V3lwM7wMEP4

? Arrestation de jihadistes et d’officiers étrangers à Alep-Est ? voltairenet.org/article194604.html … Voici une nouvelle qui peut paraître suspecte, car elle vient de sites syriens, donc peut-être manipulés par le gouvernement légal du pays ou par les Russes : « 14 officiers de l’OTAN capturés le 16 décembre par l’armée syrienne dans un bunker d’Al-Qaïda en Syrie à Alep Est », mais, les informations se sont multipliées: 14, puis 17, puis finalement 110 officiers capturés ! En fait, la présence d’officiers de pays occidentaux travaillant avec les terroristes était déjà connue, bien avant le déclenchement de l’opération de reprise des quartiers Est d’Alep par l’armée syrienne.

Fin septembre dernier, le site israélien, Time of Israël, avait révélé que des agents israéliens du Mossad ainsi que d’autres officiers étrangers, dont des officiers militaires américains, qataris, saoudiens, britanniques et turcs, avaient été tués à Alep Ouest (Mont Siméon) dans une attaque de missiles opérée par la Russie. Un site iranien a relaté le 20 décembre la mort d’une vingtaine d’officiers saoudiens dont les services secrets syriens avaient découvert la présence dans un immeuble de la banlieue Ouest de Damas, tués par un tir de missile d’un chasseur de l’armée syrienne. En octobre 2015, le gouvernement anglais avait reconnu avoir envoyé des instructeurs en Syrie pour assister les rebelles modérés d’Al Qaïda. En février 2012, une quarantaine d’officiers turcs et une vingtaine d’officiers français avaient été restitués à leur armée d’origine, par l’intermédiaire de Mikhaïl Fradkov (directeur des services russes de Renseignements), directement à l’amiral Edouard Guillaud (chef d’état-major français) à la frontière libanaise. Les mercenaires étrangers en Syrie seraient plus de 6.000, recrutés par les Occidentaux, les Turcs, les Saoudiens, etc. Les conseillers militaires sont nettement moins nombreux et jusqu’ici se sont rarement fait prendre.

Aujourd’hui, l’information de la capture d’officiers occidentaux et arabes à Alep-Est est partie d’une réunion restreinte et en urgence du Conseil de Sécurité de l’ONU, révélée par Réseau Voltaire, un site franco-libanais interdit de diffusion en France. Le Conseil s’est réuni à huis-clos le vendredi 16 décembre dernier en fin d’après-midi (17 h GMT) pour décider des mesures à prendre après la capture d’officiers appartenant tous « à des pays alliés des Etats-Unis » dans la matinée de vendredi.

L’OTAN n’est pas toujours citée, le nombre exact d’officiers capturés non plus, les noms révélés par un député syrien d’Alep sont des noms d’emprunt comme en portent souvent les agents de renseignement, ils n’étaient pas en uniforme, etc. Mais des confirmations viennent d’agences russes, arabes, saoudiennes, libanaises, syriennes, iraniennes etc. Le fait doit être pris comme quasiment certain à partir du moment où une multiplicité de sources diverses, pro syriennes mais aussi anti syriennes le donnent pour vrai : il y avait bien des officiers occidentaux présents à Alep à côté des terroristes que les gouvernements occidentaux alliés des Américains utilisent pour tenter de renverser Bachar el Assad.

Tous les pays concernés vont nier, c’est « normal ». Après tout, il a bien fallu attendre le 20 décembre dernier pour que la France reconnaisse officiellement par la voix de son porte-parole au Conseil de Sécurité que les flux de migrants arrivant en Europe ressortent largement d’un trafic d’esclaves * .

Le premier à donner des précisions sur la capture d’officiers de l’OTAN a été le journaliste syrien Saïd Hilal Al Charifi, qui tiendrait ses informations de sources sécuritaires syriennes : « Les autorités syriennes ont pu, grâce à des renseignements minutieux, arriver au Quartier Général des hauts officiers occidentaux et régionaux au sous-sol d’un quartier d’Alep-est, et les capturer tous vivants ». le sous-sol en question appartient à un immeuble réquisitionné par Al Qaïda en Syrie (El Nosra) et il a été transformé en véritable bunker. Les agents étrangers sont de diverses nationalités : américaine, française, britannique, allemande, israélienne, turque, saoudienne, marocaine, qatarie, etc.

Mais d’après le journaliste, les officiers français seraient les plus nombreux. Les Français seraient 17 !

Une première liste de 14 noms a été diffusée par un député syrien, Farès Shehabi, mais elle ne comporte pour le moment que des noms d’Américains, de Turcs et d’Arabes de diverses nationalités. « la Syrie donne officiellement des données sur les officiers étrangers interpellés à Alep » (plusieurs sites). « Interpellés » est le mot juste ! Le gouvernement syrien a fait savoir que le Arabes sont prisonniers, mais les Occidentaux ne sont qu’interpellés, ce qui laisse présager des négociations à l’avantage de Bachar el Assad en échange de leur libération.

On comprend mieux l’insistance des Occidentaux ces derniers jours pour obtenir du gouvernement Assad, via l’ONU, une trêve permettant d’exfiltrer leurs agents via un « corridor humanitaire », sous prétexte d’évacuation sans conditions et sans contrôle, notamment celui des armes légères, de la population civile d’Alep-Est et des combattants d’Al Qaïda-El Nosra notre allié. « La présence d’officiers occidentaux et saoudiens, qui dirigent en réalité les attaques terroristes à Alep, explique mieux l’hystérie politico-médiatique occidentale qui ne cessait de réclamer une trêve lors de la bataille visant à libérer la seconde ville syrienne du joug des mercenaires. » (Réseau international, nom de l’agence libanaise de Réseau Voltaire).

About Ginette Hess Skandrani

écologiste, membre co-fondatrice des verts, anti-colonialiste et solidaire des peuples opprimés du monde arabe, dont les Palestiniens et d'Afrique.