Aller à…
RSS Feed

L’armée syrienne entre dans une ville près des hauteurs du Golan


PressTV

Tue Jul 24, 2018

Le Golan est syrien et occupé par Israël depuis 1967. Il doit être libéré et décolonisé. GS

Les forces de l’armée syrienne s’approchent chaque jour davantage de la région du Golan occupé. (Photo d’archives)

Les forces de l’armée syrienne sont entrées ce mardi 24 juillet dans une nouvelle ville près des hauteurs du Golan, a rapporté l’armée dans un communiqué cité par al-Masdar News.

Le communiqué affirme que l’armée syrienne était entrée dans la ville de Ghadeir al-Bustan dans le gouvernorat de Quneitra.

À l’instar des autres villes dont ils ont pris le contrôle dans cette province, l’armée syrienne a pu entrer à Ghadeir al-Bustan après le départ des terroristes pour le nord de la Syrie.

L’armée syrienne essaie maintenant de sécuriser la zone, ce qui sera bientôt réalisé, une fois que les équipes de déminage auront fini de nettoyer les explosifs autour de la ville.

Depuis le départ des terroristes, l’armée syrienne a repris plusieurs villes proches des hauteurs du Golan occupées par Israël.

Alors que la 4e division blindée de l’armée syrienne prend progressivement le contrôle du gouvernorat de Quneitra, les Forces du Tigre (une unité d’élite de l’armée syrienne) tentent de nettoyer le grand fief de Daech au sud-ouest de Deraa.

Les Forces du Tigre avancent maintenant vers les positions de Daech dans la région stratégique du bassin de Yarmouk, dans la province de Deraa.

Le lundi 23 juillet, des agences d’information ont également fait état de violentes frappes contre les positions terroristes au Golan occupé. Les raids se sont produits à Sayda al-Golan, parallèlement aux opérations de l’armée syrienne.

Les avancées de l’armée syrienne dans le sud du pays interviennent alors qu’elle s’apprête à lancer une nouvelle opération d’envergure visant à reprendre plusieurs régions situées dans les provinces d’Idlib et de Lattaquié.
Idlib : Assad prêt pour la grande bataille
L’armée syrienne s’apprête à lancer une nouvelle opération d’envergure visant à la reprise de plusieurs régions situées dans les provinces d’Idlib et de Lattaquié.

Après une campagne couronnée de succès dans les provinces méridionales de Quneitra et de Deraa, l’armée syrienne s’apprête à lancer une nouvelle offensive dans le nord-ouest de la Syrie, a déclaré une source militaire à Al-Masdar News.

Selon la source militaire, les Forces du Tigre sont désormais concentrées sur la reprise de la plaine d’al-Ghaab et du district de Jisr al-Choghour. Elles envisagent de se diriger vers le gouvernorat d’Idlib dans les semaines à venir, une fois qu’elles auront entièrement vaincu les terroristes de Daech dans la région de Yarmouk au sud-ouest de Deraa.

Pour l’armée syrienne, il s’agira sans doute de la plus difficile bataille à mener, étant donné que les terroristes installés à Idlib et à Lattaquié, qui ont suivi un entraînement spécial, possèdent toutes sortes de munitions nécessaires aux combats et ont vu leurs rangs renforcés par des éléments recrutés parmi des combattants étrangers.

About Ginette Hess Skandrani

écologiste, membre co-fondatrice des verts, anti-colonialiste et solidaire des peuples opprimés du monde arabe, dont les Palestiniens et d'Afrique.