Aller à…
RSS Feed

Le projet de ?corridor économique sino-pakistanais? (CPEC) rapproche le Pakistan de Pékin au détriment de Washington


Luc Michel

Vendredi 11 mai 2018

L’ACTUALITE QUI CONFIRME L’ANALYSE :
LE PROJET DE ‘CORRIDOR ECONOMIQUE SINO-PAKISTANAIS’ (CPEC)
RAPPROCHE LE PAKISTAN DE PEKIN AU DETRIMENT DE WASHINGTON

LM DAILY / 2018 05 11/

Certaines analystes à courte vue, braqué sur l’actualité immédiate, croient voir au gré de leurs émotions des « tournants géopolitiques ». J’ai appelé cela avec ironie « la géopolitique de l’émotion », qui est tout sauf de la Géopolitique. Alors qu’en Syrie des géopolitiques fondamentales s’opposent – la géopolitique russe Crimée-Levant (constante depuis Catherine la Grande !) vs la géopolitique américaine du « Grand Moyen Orient » -, la « révolution est ailleurs ». Au cœur de l’Asie centrale et face à l’Océan indien ! Chaque jour davantage le Pakistan se détourne de l’alliance américaine et se tourne vers l’Eurasie en marche, celle de l’Axe Moscou-Pékin-Téhéran. Cette révolution aura des conséquences, elle va accélérer la lutte pour la domination de l’Océan indien. Le grand retournement d’Islamabad se doublant d’une orientation de New-Dehli vers Washington, Paris et Tel-Aviv.

La grande question, celle que personne ne pose encore, c’est l’évolution des rapports de force au Pakistan même, et le chemin que prendra la fraction wahhabite des officiers pakistanais (Armée et services secrets ISI), au cœur de l’alliance américaine depuis des décennies … Dans une analyse le 2 janvier dernier, j’expliquais ce qu’est cette schyzophrénie géopolitique qui fracture profondément le Pakistan entre alliance américaine et soutien aux islamistes radicaux et autres djihadistes wahhabites. Fracture qui se double maintenant entre les partisans de l’alliance occidentale et ceux qui se tournent désormais vers l’Eurasie en Marche et singulièrement Pékin.

Aujourd’hui le Pakistan est écartelé entre :
– une fraction civile et militaire qui veut s’éloigner du wahhabisme (tournée vers les Occidentaux – schyzophréniquement, le Pakistan est aussi l’allié principal des USA dans la région – et qui commence à se tourner vers Pékin et Moscou, le projet des « nouvelles routes de la soie » incluant le Pakistan dans l’intégration continentale eurasiatique) ;
– une fraction wahhabite (partie radicalisée de l’armée et ISI), qui déstabilise en permanence le pays, soutient les djihadismes internationaux, mais aussi les islamistes radicaux pakistanais.

LM

PROJET DE CORRIDOR ECONOMIQUE SINO-PAKISTANAIS (CPEC) :
PRESS TV ANALYSE LES RAPPORTS TRIANGULAIRES USA – PAKISTAN – CHINE …

* Voir sur Press TV :
Pakistan : les chiites victimes des complots visant le CPEC
Sur http://www.presstv.com/DetailFr/2018/05/08/561039/Pakistan-les-chiites-victimes-des-complots-visant-le-CPEC

« Les ennemis ont pris en charge le financement des terroristes qui tuent les Hazaras et cela, pour nuire au projet de Corridor économique sino-pakistanais (CPEC) », a affirmé ce mardi 8 mai le ministre pakistanais de l’Intérieur, Ahsan Iqbal. Selon l’agence de presse iranienne Fars News, Ahsan Iqbal a également affirmé que le massacre ciblé des Hazaras à Quetta, chef-lieu de la province du Baloutchistan, faisait partie des conspirations des ennemis pour déstabiliser le Pakistan.
Selon le ministre, les travaux de construction de barrières se poursuivent rapidement le long des frontières communes avec l’Afghanistan ; « cela semble être le seul moyen d’empêcher la circulation illégale ». Jamaat-ul-Ahrar, Lashkar-e-Jhangvi, Sipah-e Sahaba du Pakistan et Daech font partie des groupes terroristes ayant un rôle important dans le massacre de chiites au Pakistan. Par ailleurs, le chef de la police de la province du Sindh a annoncé que les deux groupes terroristes Lashkar-e-Jhangvi et Daech collaborent étroitement dans ce sens et ont planifié des opérations conjointes pour massacrer les civils.

LE PAKISTAN A REMPLACE LES ÉTATS-UNIS PAR LA CHINE POUR SE FAIRE LIVRER DU MATERIEL MILITAIRE.

* Voir sur Press TV :
Le Pakistan se rapproche de Pékin au détriment de Washingtonn
Sur http://www.presstv.com/DetailFr/2018/04/26/559777/Crise-USAPakistan-Islamabad-se-rapproche-de-Pkin

Le Pakistan a remplacé les États-Unis par la Chine pour se faire livrer du matériel militaire et la dépendance d’Islamabad vis-à-vis de Washington a beaucoup baissé dans ce secteur. Même si cela n’a été annoncé officiellement, dans les faits, c’est une réalité. Des sources gouvernementales et des experts militaires pakistanais pensent même que plus la pression exercée par les États-Unis sur Islamabad s’accentuera, plus Pékin se rapprochera du Pakistan. Ils affirment que les États-Unis ont déjà suspendu l’aide militaire au Pakistan. Le gouvernement américain peut menacer le Pakistan d’annuler ses accords militaires, mais compte tenu de la baisse de la dépendance d’Islamabad vis-à-vis de Washington, l’annulation des accords n’aura que peu d’effet sur le Pakistan.
Consultations sino-pakistanaise sur la défense …
Lors d’une rencontre avec son homologue chinois, le commandant de la force navale pakistanaise a évoqué un développement conjoint de leur industrie de la défense.
Au lieu d’essayer d’acheter des F-16 aux États-Unis, le Pakistan serait en train de renforcer sa coopération avec la Chine pour moderniser ses avions de combat GF-17 et accroître leur production. Selon le journal pakistanais The News International, qui a rapporté cette information, les experts pakistanais affirment que plus les autorités américaines vont faire des déclarations anti-pakistanaises, plus Islamabad va se rapprocher de Pékin qui, pour sa part, ne se permettra jamais d’annuler des accords déjà scellés sous prétexte de violations de droits de l’homme. « Notre coopération étroite avec Pékin dans le domaine de la défense et de la technologie militaire ne vise pas seulement à répondre à nos besoins, mais nous envisageons également de transformer notre pays en un pays producteur et exportateur de nouveaux équipements de défense avec la coopération de la Chine », soulignent les responsables militaires pakistanais, qui indiquent qu’entre 2014 et 2016, leur pays a vendu plus de 63 millions de dollars d’armes à différents pays. En effet, le Pakistan et la Chine tentent d’exporter leurs appareils JF-17 et jusqu’à présent, l’Égypte, la Turquie et le Nigéria se seraient déjà portés volontaires pour en acquérir.

La fin des relations pakistano-américaines semble plus proche que jamais.
Les relations entre Islamabad et Washington sont tendues depuis 2011 et plus précisément depuis qu’a été tué par l’armée américaine, Oussama Ben Laden, le chef d’Al-Qaïda au Pakistan. Depuis les deux pays sont très méfiants l’un envers l’autre. Les récentes déclarations de Donald Trump et la suspension de l’aide militaire américaine à Islamabad n’ont évidemment rien arrangé et les autorités pakistanaises se sont mises aussi à faire des déclarations publiques pour dire qu’elles allaient revoir le niveau de leurs relations avec Washington. Après que Barack Obama a décidé d’annuler à la fin de son mandat une vente de huit unités de F-16 à Islamabad, ce dernier a conclu un accord de 5 milliards de dollars relatif à l’achat de huit sous-marins sophistiqués chinois et cet accord est connu comme le plus grand contrat d’achat d’équipements militaires par les Pakistanais.

# LES ANALYSES DE REFERENCE
SUR LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY :

* L’APPEL DE L’EURASIE EN MARCHE :
L’ADMINISTRATION TRUMP EST-ELLE EN TRAIN DE PERDRE LE PAKISTAN AU PROFIT DE PEKIN (ET DE MOSCOU) ?
sur http://www.lucmichel.net/2018/01/08/luc-michels-geopolitical-daily-lappel-de-leurasie-en-marche-ladministration-trump-est-elle-en-train-de-perdre-le-pakistan-au-profit-de-pekin-et-de-moscou/

* L’APPEL DE L’EURASIE EN MARCHE (II) :
LE PAKISTAN SE TOURNE VERS L’ORGANISATION DE COOPERATION DE SHANGHAI
sur http://www.lucmichel.net/2018/03/16/luc-michels-geopolitical-daily-lappel-de-leurasie-en-marche-ii-le-pakistan-se-tourne-vers-lorganisation-de-cooperation-de-shanghai/

* UN VRAI TOURNANT GEOPOLITIQUE EN ASIE :
LE PAKISTAN SE DETOURNE CHAQUE JOUR DAVANTAGE DE l’ALLIANCE AMERICAINE
sur http://www.eode.org/luc-michels-geopolitical-daily-un-vrai-tournant-geopolitique-en-asie-le-pakistan-se-detourne-chaque-jour-davantage-de-lalliance-americaine/

* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique :
Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire –
Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme
(Vu de Moscou et Malabo) :
PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily
https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/

LUC MICHEL PAGE OFFICIELLE I/
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel/
WEBSITE http://www.lucmichel.net/
LUC MICHEL Official International Fan Club
https://www.facebook.com/groups/LUCMICHEL.OfficialFanClub/

Le sommaire de Luc Michel
Le dossier Chine
Les dernières mises à jour

About Ginette Hess Skandrani

écologiste, membre co-fondatrice des verts, anti-colonialiste et solidaire des peuples opprimés du monde arabe, dont les Palestiniens et d'Afrique.