Aller à…
RSS Feed

Palestine : non à la répression des manifestations, oui à l’unité du peuple palestinien


Communiqué
AFPS

Vendredi 15 juin 2018

Le processus de réconciliation nationale entre l’Autorité palestinienne et le Hamas, qui assure depuis 2007 une autorité locale sur la bande de Gaza, est aujourd’hui au point mort. Depuis quelques mois, l’Autorité palestinienne a en outre pris des mesures, telles que le gel des salaires des fonctionnaires, qui pénalisent gravement la situation des personnes concernées et toute l’économie de Gaza déjà exsangue.

C’est contre cet état de fait que plusieurs milliers de Palestiniens ont manifesté, les dimanche 10 et mercredi 13 juin, en Cisjordanie, en solidarité avec les Palestiniens de Gaza. La répression par la police de l’Autorité palestinienne a été brutale notamment à Ramallah, plusieurs manifestants ont été arrêtés, et les organisateurs des manifestations se sont vu signifier l’interdiction de manifester dans les prochains jours. Amnesty International rapporte que « des membres des forces de l’ordre, dont beaucoup étaient en civil, ont attaqué et arrêté des dizaines de manifestants et de passants, et les ont frappés pendant leur détention ». Un chargé de campagne d’Amnesty International, présent en tant qu’observateur, fait partie des personnes qui ont été arrêtées et frappées.

Solidaires de l’ensemble du peuple palestinien, nous exprimons notre réprobation de cette répression et notre plus vive inquiétude devant cette situation. Le droit de manifester pacifiquement et de s’exprimer doit être préservé. La vigueur du débat politique est un des atouts importants de la société palestinienne.

La situation dans la bande de Gaza, qui subit un blocus inhumain depuis 11 ans, est inacceptable et ne peut plus durer. La première responsabilité de cette situation revient à la puissance occupante, Israël, qui bafoue les conventions internationales et les résolutions de l’ONU. L’Egypte, qui bloque le plus souvent la frontière à Rafah, en est objectivement complice. Mais nous ne pouvons pas accepter que l’Autorité palestinienne maintienne des mesures qui accroissent la détresse de la population de Gaza.

A l’heure où la Palestine subit de terribles attaques de la part du pouvoir israélien qui se croit tout permis avec l’appui inconditionnel des États-Unis de Trump, nous tenons avant tout à exprimer notre profonde solidarité à l’égard de l’ensemble du peuple palestinien, et notre engagement à le soutenir pour la réalisation de ses droits.

La voie de l’unité est impérative, particulièrement dans la situation actuelle, et tout doit être fait pour retrouver le chemin de la réconciliation nationale palestinienne. Nous encourageons tous nos amis, de toutes les composantes du monde politique et associatif en Palestine, à agir résolument dans ce sens.

Le Bureau national de l’AFPS
15 juin 2018

Photo : 972Mag

Le sommaire des communiqués
Le dossier Salah Hamouri
Les dernières mises à jour

Source : AFPS
http://www.france-palestine.org/…

About Ginette Hess Skandrani

écologiste, membre co-fondatrice des verts, anti-colonialiste et solidaire des peuples opprimés du monde arabe, dont les Palestiniens et d'Afrique.