Aller à…
RSS Feed

Sur fond de conflit sécuritaire entre la Russie et les Ottomans, pourquoi la Turquie ne sortira pas de l’Otan? (La Pravda)


LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY
Luc Michel

Dimanche 20 mai 2018

L’ACTUALITE QUI CONFIRME L’ANALYSE :
SUR FOND DE CONFLIT SECULAIRE ENTRE LA RUSSIE ET LES OTTOMANS, POURQUOI ‘LA TURQUIE NE SORTIRA PAS DE L’OTAN’ (LA PRAVDA)

LM DAILY / 2018 05 18/
LUC MICHEL (??? ??????) & EODE

« Les spécialistes du Moyen-Orient pensent qu’en dépit des différends avec l’Occident, Ankara qui mène aujourd’hui de bonnes relations avec une Russie dont elle n’a pas oublié le passé historique maintiendra son adhésion à l’OTAN »
– La ‘Pravda’ (17 mai 2018).

« Membre de l’Alliance depuis1952, la Turquie honore strictement ses engagements dans le cadre de l’Alliance. Par le passé, l’armée turque s’est rendue en Afghanistan, en Somalie et dans les Balkans pour soutenir l’Otan. Aussi, dans les conditions actuelles, Erdogan reproche-t-il à l’Alliance son inaction «
– Can Ünver (spécialiste turc des questions de sécurité,
Rossiya Segodnya, 13 mars 2018).

J’analysais ce mardi, à nouveau, le dossier du double-jeu turc en Syrie et avec la Russie. Cette fois dans la « guerre du gaz et des gazoducs » entre Moscou et les occidentaux (1). Dossier essentiel du moment parce qu’il est au cœur de la stratégie des USA et de l’OTAN (que la Turquie a rejointe en 1952) dans cette région, principal point chaud de la « nouvelle guerre froide 2.0 ». Dossier sensible qui me vaut de violentes attaques des agents d’influence d’Erdogan. Dossier sur lequel par ailleurs de nombreux analystes turcs (2) et russes (3) partagent mes analyses : Erdogan et le régime islamo-conservateur turc AKP-MHP est bien un cheval de Troie atlantiste !

Voici les analystes de la ‘Pravda’ qui partagent mon analyse et expliquent que les racines historiques (« la peur de la Russie ») du conflit géopolitique séculaire entre l’Empire ottoman (dont Erdogan se veut l’héritier) et la Russie, puis l’URSS, pour le contrôle des Balkans, des détroits et de l’Asie centrale (qui est au cœur de la lutte entre les projets pan-turc – ou Pan-touranisme – et eurasiste) (4) maintiennent et maintiendront l’alliance occidentale d’Ankara avec l’OTAN et son hegemon nord-américain. Ce conflit séculaire qui commenca sous Pierre le Grand et Catherine la Grande (pour le contrôle de la Crimée, de la Bessarabie – devenue Republica Moldova – et des provinces roumanophones), se poursuivra sous les Tsars, puis Lenine et Staline (qui écrasèrent au Caucase et en Asie centrale le projet pan-turc d’Enver Pacha – le véritable modèle d’Erdogan, plus que le sultan sultan Abdülhamid II) (5).

La « géopolitique de l’émotion » (qui est tout sauf de la géopolitique) parce qu’elle privilégie le moment fugitif instantané passe à côté de cette permanence séculaire (et parfois millénaire) des cycles géopolitiques inscrits dans la durée longue …

LM

« EN DÉPIT DU LANGAGE MENAÇANT DE L’OCCIDENT, LA TURQUIE NE SORTIRA PAS DE L’OTAN » (LA PRAVDA, 17 MAI 2018)

* Voir sur Press TV :
http://www.presstv.com/DetailFr/2018/05/18/562099/Ankara-se-cache-derrire-lOtan

« Les spécialistes du Moyen-Orient pensent qu’en dépit des différends avec l’Occident, Ankara qui mène aujourd’hui de bonnes relations avec une Russie dont elle n’a pas oublié le passé historique maintiendra son adhésion à l’OTAN. La question du retrait de la Turquie de l’OTAN après les propos menaçants de l’Occident contre Ankara est une question qui a fait couler beaucoup d’encre, surtout en Turquie. Il s’agit d’une hypothèse sur laquelle revient également le journal russe Pravda.
Les sénateurs américains ont en effet mis Ankara en garde contre l’éventuel achat de systèmes russes de missiles sol-air S-400 qui mettrait en cause la livraison des chasseurs-bombardiers F-35 américains. Les autorités turques se disent prêtes à entamer des négociations avec Washington concernant la vente des systèmes de missiles sol-air Patriot. Pour ce faire, une délégation turque se rendra prochainement à Washington. Par ailleurs, le Parlement allemand examine un projet de loi sur l’interdiction de l’exportation d’armements en Turquie pour ses agissements à Afrin dans le nord de la Syrie. Berlin avait auparavant cessé de livrer des munitions et pièces détachées de chars à la Turquie, utilisés lors de l’opération Rameau d’olivier dans le nord de la Syrie.
La Turquie, en pleine tourmente diplomatique avec Washington et Bruxelles, ne prendra donc pas le risque de se retirer de l’OTAN. Malgré les beaux sourires et les accords bilatéraux entre Moscou et Ankara, les autorités turques, n’ayant pas oublié les relations avec l’Union soviétique, craignent de se retrouver seules face à leur voisin doté de bombe atomique. D’autant que les infrastructures militaires de la Turquie sont largement soutenues par l’OTAN. Le fait de s’en retirer exposera Ankara au risque de l’isolement en Europe. La crainte de la Russie qui date des siècles laisse donc croire qu’Ankara ne renoncera pas à l’OTAN qui constitue un parapluie de protection. »

NOTES ET RENVOIS /

(1) Cfr. sur LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/
EN ACCORD AVEC WASHINGTON ET BRUXELLES, VOICI ERDOGAN QUI TRAHIT A NOUVEAU MOSCOU, CETTE FOIS DANS LA GUERRE DU GAZ ET DES GAZODUCS
sur http://www.lucmichel.net/2018/05/15/luc-michels-geopolitical-daily-en-accord-avec-washington-et-bruxelles-voici-erdogan-qui-trahit-a-nouveau-moscou-cette-fois-dans-la-guerre-du-gaz-et-des-gazoducs/

(2) Cfr. sur LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/
‘RUSSIA-TURKEY-IRAN COALITION DOES NOT EXIST’ (IBRAHIM KARAGÜL, EDITOR-IN-CHIEF OF AKP MOUTHPIECE ‘YENI SAFAK’)
sur http://www.lucmichel.net/2018/04/19/luc-michels-geopolitical-daily-russia-turkey-iran-coalition-does-not-exist-ibrahim-karagul-editor-in-chief-of-akp-mouthpiece-yeni-safak/

(3) Cfr. sur LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/
L’ACTUALITE QUI CONFIRME L’ANALYSE : ERDOGAN PARTENAIRE OU TRAITRE : ‘TOUT CELA N’INCITE PAS LA RUSSIE A VOIR EN LA TURQUIE UN ALLIE’ (JOURNAL RUSSE RBK DAILY)
sur http://www.lucmichel.net/2018/04/08/luc-michels-geopolitical-daily-lactualite-qui-confirme-lanalyse-erdogan-partenaire-ou-traitre-tout-cela-nincite-pas-la-russie-a-voir-en-la-turquie-un/

(4) Cfr. sur LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/
LE SOI-DISANT ‘RAPPROCHEMENT RUSSO-TURC’(II) : COMMENT LES PROJETS GEOPOLITIQUES NEOEURASISTE RUSSE ET TURC (INTEGRATION DANS L’UE OU PANTOURANISME) SONT ANTAGONISTES !?
sur http://www.lucmichel.net/2017/11/08/luc-michels-geopolitical-daily-le-soi-disant-rapprochement-russo-turcii-comment-les-projets-geopolitiques-neoeurasiste-russe-et-turc-integration-dans-lue-ou/

(5) Cfr. sur LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/
LES EMISSIONS QUI COMPLETENT L’ANALYSE : TURQUIE. LE RETOUR DE L’EMPIRE OTTOMAN ?
sur http://www.lucmichel.net/2018/05/06/luc-michels-geopolitical-daily-les-emissions-qui-completent-lanalyse-turquie-le-retour-de-lempire-ottoman/

# LE DOSSIER DU JEU DE BASCULE TURC :
LES ANALYSES DE REFERENCE …

SUR LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY :

* FAILLITE DE LA ‘GEOPOLITIQUE DE L’EMOTION”: OUI LA TURQUIE D’ERDOGAN ET DE L’OTAN EN SYRIE ROULE TOUJOURS POUR LES USA (PRESSE IRANIENNE)
sur http://www.lucmichel.net/2018/03/08/luc-michels-geopolitical-daily-faillite-de-la-geopolitique-de-lemotion-oui-la-turquie-derdogan-et-de-lotan-en-syrie-roule-toujours-pour-les-usa/

* DUPLICITE TURQUE EN SYRIE : DAMAS DEMANDE LE RETRAIT IMMEDIAT DES TROUPES TURQUES DE LA VILLE D’IDLIB
sur http://www.lucmichel.net/2017/10/15/luc-michels-geopolitical-daily-duplicite-turque-en-syrie-damas-demande-le-retrait-immediat-des-troupes-turques-de-la-ville-didlib/

VOIR AUSSI SUR EODE THINK TANK :

* GEOPOLITIQUE/ Luc MICHEL, QUEL SOI-DISANT ‘RAPPROCHEMENT TURCO-RUSSE’ ? ERDOGAN REUSSIT SON COUP DE POKER OPPORTUNISTE !
sur http://www.lucmichel.net/2016/08/24/eode-think-tank-geopolitique-quel-soi-disant-rapprochement-turco-russe-erdogan-reussit-son-coup-de-poker-opportuniste/

* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique :
Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire –
Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme
(Vu de Moscou et Malabo) :
PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily
https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/

LUC MICHEL PAGE OFFICIELLE I/
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel/
WEBSITE http://www.lucmichel.net/
LUC MICHEL Official International Fan Club
https://www.facebook.com/groups/LUCMICHEL.OfficialFanClub/

Le sommaire de Luc Michel
Le dossier Turquie
Les dernières mises à jour

Source : Luc Michel

About Ginette Hess Skandrani

écologiste, membre co-fondatrice des verts, anti-colonialiste et solidaire des peuples opprimés du monde arabe, dont les Palestiniens et d'Afrique.