Aller à…
RSS Feed

Nouvelles d’Iran Conférence de Mashaad


Entre La Plume et l’Enclume

Nouvelles d’Iran

Publié le 25/05/2018

Gilles Munier, Jacob Cohen, Alain Corvez, Maria Poumier et d’autres Français étaient invités à la Conférence de Mashaad. A notre retour d’Iran, nous découvrons qu’il y a des projets très concrets d’agression militaire US contre l’Iran, et qu’un tribunal de New York accuse l’Iran d’avoir organisé les attentats du 11 septemre 2011. Rien n’arrêtera donc Israël dans sa folie furieuse… sauf la défaite. La résistance européenne semble s’organiser. Il ne faut pas cependant négliger des signaux inquiétants d’entente US-Chine-Iran par dessus les intérêts économiques européens, par exemple autour de Total:

https://investir.lesechos.fr/actions/actualites/le-chinois-cnpc-pret-a-remplacer-total-en-cas-de-retrait-d-iran-sources-1764052.php

– Gilles Munier : Compte à rebours de la guerre contre l’Iran

Jacob Cohen, Mon périple en Iran-

– Alain Corvez: Conférence internationale de Mashhad (impressions ressenties)

– Maria Poumier:La sixième Conférence internationale New Horizon, Mashaad, mai 2018, à l’initiative de M. Nader Talebzadeh, réalisateur, et organisateur des précédentes conférences New Horizon et contre l’Hollywoodisme.

Une cinquantaine de personnes étaient invitées, des Iraniens, des Américains, des Européens, dans la ville de Mashaad, capitale des traditions spirituelles et de la résistance iranienne à l’impérialisme US. Nous étions unanimes à constater, avec le philosophe Alexander Douguine, que nous vivons une transition vers la multipolarité, avec une accélération brusque et dangereuse des évolutions dans chaque pays.

Les Américains les plus brillants, et qui ont fait la preuve de leur indépendance d’esprit alors qu’ils avaient de hautes fonctions au plus près du gouvernement US (Phil Giraldi, Scott Bennet, Michael Maloof, Michael Springman) ont exprimé leur désaccord radical avec la politique US, tant sur les questions iranienne, palestinienne, que sur le Moyen Orient en général. L’indignation contre Israël, le véritable tireur de ficelles qui manipule le président Trump, était générale, et solidement argumentée. Les deux jours de conférence étaient parfaitement organisés, et ont permis beaucoup d’échanges et de rencontres inter-personnelles.

Ensuite, par groupe de trois, les invités étrangers sont allés à la rencontre de la presse et d’une dizaine d’universités de province et de Téhéran. Il est apparu que la jeunesse attendait de nous des idées pour résoudre les problèmes du Proche-Orient en général ; nos analyses leur étaient familières. Indépendance monétaire de l’Iran, alliance militaire et coopération commerciale entre l’Iran et la Russie, intégration au Groupe de Shanghaï, pression sur toutes les autorités internationales pour obtenir que l’Etat d’Israël disparaisse au profit d’une grande Palestine libre, devenant un pays démocratique normal, sans apartheid, au service de tous ses habitants, et couvrant toute la Palestine historique, renforcement d’un front musulman uni contre les usurpations et agressions israéliennes, telles ont été nos recommandations.

Lors des rencontres avec les représentants du Guide suprême, nous avons rendu hommage à la profonde sagesse iranienne, et constaté que les Iraniens ne se laissent pas impressionner par les menaces de sanctions américaines, nous nous en réjouissons.

La Sixième Conférence New Horizon a prouvé une nouvelle fois qu’elle est le lieu au monde où s’exerce la plus grande liberté d’expression, et où la réflexion politique est la plus profonde. Aucun pays occidental n’organise rien de comparable, nos lobbies pro-israéliens nationaux nous en empêchent partout. Nous nous sommes engagés à poursuivre cette action commune pour contrer l’influence stérilisante de nos médias, à la solde d’israël, et pour augmenter la pression sur nos gouvernements.

articles liés
» Pour le respect du droit international en Syrie, soutien au peuple syrien
» « Le délire de mentir et de croire s’attrape comme la gale »
» Jérusalem et l’atavisme américain
» Rétablir la liberté d’expression en France

Produits en rapport avec cet article

About Ginette Hess Skandrani

écologiste, membre co-fondatrice des verts, anti-colonialiste et solidaire des peuples opprimés du monde arabe, dont les Palestiniens et d'Afrique.