Aller à…
RSS Feed

APPEL : NON A LA GUERRE MONDIALE ! NON A LA GUERRE NUCLEAIRE !


NON A LA GUERRE MONDIALE !
NON A LA GUERRE NUCLEAIRE !

La guerre qui a e?clate? en Ukraine en 2014 menace de?sormais de de?ge?ne?rer en guerre mondiale entre puissances nucle?aires, et les peuples du monde n’ont plus beaucoup de temps pour stopper la spirale mortife?re qui risque d’emporter tout notre continent et me?me toute l’humanite?.
Depuis la fin officielle de la guerre froide, depuis la dissolution du Pacte de Varsovie puis de l’URSS et depuis la de?cision de maintenir malgre? cela l’existence de l’OTAN, le nombre de conflits et de bases militaires e?trange?res dans le monde n’a fait qu’augmenter. La guerre en Ukraine d’abord localise?e au Don- bass a de?ge?ne?re? au cours des trois derniers mois en affrontement direct entre une Ukraine soutenue par les pays de l’OTAN et la Russie, chaque camp e?tant dote? de l’arme nucle?aire.
Les guerres a? re?pe?tition qui ont e?clate? de- puis la dissolution du Pacte de Varsovie ont toutes les me?mes causes : le besoin de re- pousser a? plus tard les effets de la crise aggra- ve?e du capitalisme tardif, donc de conque?rir des marche?s, de lutter contre la baisse tendan- cielle des taux de profit et d’assurer l’augmen- tation des be?ne?fices des complexes militaro- industriels, quasiment le seul secteur industriel a? n’avoir pas e?te? de?localise? dans le cadre du capitalisme mondialise?. Le syste?me dominant a ainsi de?montre? que dans sa course poursuite vers la stagnation, la re?gression et la folie des- tructrice, il ne reculait devant aucune violence, aucune guerre, aucune manipulation, aucune provocation. Et la victoire du capitalisme en Russie et dans l’ancien camp socialiste a exa- cerbe? les tensions internationales, au point ou? elles menacent de?sormais la survie de l’huma- nite? toute entie?re.
Les peuples doivent impe?rativement re- prendre le mot d’ordre lance? en son temps par Henri Barbusse : « Guerre a? la guerre ! » pour s’opposer aux forces militaristes. Comme l’avaient souligne? les re?volutionnaires conse?- quent lors de la Premie?re Guerre mondiale, le premier devoir d’un re?volutionnaire, d’un anti- impe?rialiste et d’un antimilitariste pour la de?-
fense re?solue de la paix mondiale implique d’abord de s’attaquer a? l’impe?rialisme de son propre camp, ce qui, dans notre cas, veut dire lutter contre la politique belliciste de l’impe?ria- lisme franc?ais, contre l’augmentation des de?- penses militaires dans notre pays et dans toute l’UE, contre la machine de marche a? la guerre mondiale qu’est l’OTAN. Il convient d’exiger son de?mante?lement et le retrait imme?diat de la France de l’Alliance atlantique et de l’ « arme?e europe?enne » arrime?e a? l’OTAN que promeut Macron. Il faut aussi de?noncer le re?armement massif et rapide de l’Allemagne dans le cadre revendique? de l’expansion continue vers l’Est de l’Alliance atlantique. D’autant plus que cette organisation est passe?e officiellement du statut de structure de de?fense a? celle d’intervenant sans plus aucune limite territoriale reconnue, ce qu’on a de?ja? pu constater en Yougoslavie, en Afghanistan, en Libye et ailleurs. En s’e?lar- gissant vers l’Est sans rencontrer aucune re?- sistance depuis 1991, l’OTAN a joue? un ro?le actif dans l’enchai?nement des de?cisions qui ont amene? la Russie a? prendre la de?cision drama- tique d’attaquer l’Ukraine en fe?vrier de cette anne?e.
La mise?re de masse qui s’installe pas a? pas dans nos pays dans la foule?e du de?mante?le- ment des conque?tes sociales obtenues par des luttes mene?es par les re?volutionnaires tout au long du sie?cle pre?ce?dent ne peut e?tre combat- tue que dans des conditions de paix et en im- posant donc d’abord de renoncer aux de?- penses militaires qui vont en augmentant dans nos pays, en particulier depuis le de?but de la guerre Russie-Ukraine. Ce qui veut dire aussi s’opposer aux processus de fascisation qui sont engage?s dans tous les pays capitalistes ou? les conque?tes de?mocratiques sont de plus en plus rogne?es comme chez nous, ce qui concerne aussi les anciens pays socialistes qui font souvent office de laboratoire d’expe?rimen- tation des politiques re?pressives, et ce que nous constatons dans tout l’ex-URSS, en Rus- sie bien su?r mais aussi dans le pays qu’on nous pre?sente comme notre allie? de?mocra- tique, l’Ukraine ou?, depuis 2014 et encore plus
?Suite au dos ->
Ne pas jeter sur la voie publique – IPNS
depuis ces trois derniers mois, on a vu se mul- tiplier disparitions, arrestations, tortures, inter- dictions de partis politiques, censure, assassi- nats, etc. sous pre?texte de guerre de « de?fense ». Processus dont nos gouvernements sont en grande partie responsables.
Nous appelons donc tous les citoyens, et toutes les organisations concerne?es par les questions de paix et de de?veloppement, a? se mobiliser pour imposer la paix et la tenue de ne?gociations impe?ratives visant a? arre?ter la machine de guerre, a? assurer la neutralisation, la de?nazification et la de?mocratisation de l’Ukraine et de tous les pays de l’espace euro- atlantique en proie a? une fascisation de plus en plus galopante. Nous appelons a? refuser la logique de bloc qui nous a e?te? impose?e a? nou- veau et nous appelons les forces du travail et de citoyennete? a? lancer des actions visant a? bloquer partout ou? elles sont pre?sentes l’envoi d’armes pour nourrir la guerre.
Aujourd’hui, et quelque soit le jugement que nous portons sur les causes de la guerre qui se?vit en Ukraine et martyrise sa population comme c’est le cas de toutes les guerres con- nues ou oublie?es de part le monde, un front occidental visant la Russie se dessine, de la mer de Barents a? la mer Caspienne, prolon- geant dans les faits les fronts de?ja? ouverts en Asie occidentale ou? ils visent les pays inde?pen- dants de la re?gion, l’Iran et aussi la Russie, tandis qu’un autre front est en phase de consti- tution en Asie orientale contre la Chine. Nous nous rapprochons donc partout d’une guerre plus vaste, qui se de?roule en Europe et ail- leurs, et qui risque de devenir une guerre nu- cle?aire ! La Russie, avec 65 milliards de dollars environ de de?penses militaires, peut-elle faire face a? l’alliance Etats-Unis/UE/Israe?l/Japon/
Australie et leurs supple?tifs avec ses budgets militaires pratiquement illimite?s ? Parce qu’il dispose d’armes nucle?aires, le bloc E?tats-Unis/ OTAN/UE pousse vers le basculement nu- cle?aire, ce qui pousse donc aussi les dirigeants russes vers un point ou? ils peuvent penser ne plus avoir d’autre choix que de menacer, voire d’utiliser, l’arme nucle?aire, comme l’avaient d’ailleurs fait de leur co?te? les Etats-Unis lors de la crise des missiles de Cuba dans les anne?es 1960. La menace de guerre nucle?aire est donc plus re?elle aujourd’hui qu’elle ne l’a jamais e?te? ! La lutte pour la paix et le de?sarmement rede- vient de?s lors la priorite? absolue pour toute l’humanite?, non seulement pour une raison de de?veloppement e?conomique et de progre?s so- cial, mais de?sormais de survie ! La raison doit l’emporter rapidement et c’est le ro?le de nos organisations que d’appeler a? la constitution d’un vaste front de la paix, de la ne?gociation et du de?sarmement de?passant toutes les diver- gences secondaires portant sur l’analyse de chaque syste?me politique.
Arre?ter la politique des Etats-Unis, de l’OTAN et de l’UE n’est plus seulement un choix ide?ologique (anticapitalisme, anticolonia- lisme et anti-impe?rialisme) comme c’est le cas pour nous : c’est de?sormais une position exis- tentielle visant a? la survie de toute l’humanite?. Il faut arre?ter la marche vers la guerre sans fin des cercles dirigeant nos pays et des institu- tions qu’ils ont mis en place, profitant de la passivite? manifeste?e au cours des dernie?res de?cennies de la part de beaucoup de mouve- ments anti-guerre, anti-militaristes et progres- sistes. Il est donc temps de se rassembler beaucoup plus largement par dela? nos diffe?- rences pour prendre en main notre destin qui est en train de nous e?chapper.
???????Comite? internationaliste pour la solidarite? de classe (CISC) Rassemblement communiste (RC)
Po?le de Renaissance communiste en France (PRCF) Association nationale des communistes (ANC)
Parti communiste re?volutionnaire de France (PCRF) Jeunes pour la Renaissance communiste en France (JRCF)
Ginette Jess Skandrani rédactrice de la Voix de la Syrie et de la voix de la Libye.com

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x