Aller à…
RSS Feed

Le Premier ministre turc appelle à la fin des manifestations .


Qui s’y frotte s’y pique…

A trop jouer avec le feu,Tayyep s’y brule…

Adel

07/06/2013

?????? ?????? ????? ???????

Photo : EPA
Le Premier ministre de Turquie Recep Tayyip Erdogan, rentré d’urgence en Turquie après un déplacement au Maghreb, a appelé les manifestants partout dans le pays à arrêter les protestations antigouvernementales. 

 A l’aéroport d’Istanbul, Erdogan a déclaré que les protestations commencées la semaine dernière contrevenaient à la loi. 
Lorsqu’il se trouvait en Tunisie, le Premier ministre a annoncé que le gouvernement ne renoncerait pas au projet d’aménagement du parc Ghazi, à l’origine des protestations

 http://french.ruvr.ru/news/2013_06_07/Le-premier-ministre-de-Turquie-appelle-a-la-fin-des-manifestations-0389/

Erdogan: « les manifestations ont perdu leur caractère démocratique »
07-06-2013
Le Premier ministre turc a appelé à une fin « immédiate » des manifestations qui ont « tourné au vandalisme ».

Turquie/Place Taksim

Troubles à Istanbul: 11 étrangers interpellés .

(médias)  07/06/2013

Manifestations en Turquie

Manifestations en Turquie 
© RIA Novosti. Andrei Stenin

Un étudiant grec et dix autres étrangers ont été interpellés par la police turque lors de troubles massifs à Istanbul, rapportent jeudi les médias grecs en référence au quotidien libéral turc Radikal. Selon le journal, les étrangers ont été interpellés le 5 juin et sont accusés d’avoir contribué à provoquer des protestations dans le parc Ghazi. Il s’agit notamment de ressortissants des Etats-Unis, du Royaume-Uni, de l’Iran, de la France, de l’Inde, de l’Allemagne et de la Grèce. Quatre des personnes interpellées sont des étudiants participant au programme ERASMUS. 
Le fait d’interpellation des étrangers n’a pas encore été confirmé officiellement par les autorités turques.  
Les habitants d’Istanbul ont commencé à protester en fin de semaine dernière sur la place Taksim contre le projet des autorités visant à détruire l’un des derniers îlots de verdure de la ville, le petit parc Ghazi, afin d’y construire un centre commercial. 
Les manifestations ont vite revêtu un caractère antigouvernemental et embrasé d’autres villes turques. Les protestataires accusent le gouvernement d’autoritarisme et d’islamisation du pays.