Aller à…
RSS Feed

Syrie : Koffi Annan casse peu à peu la doxa occidentale


Publié le11 juillet 2012

par Allain Jules

Koffi AnnanKoffi Annan

Ceux qui prétendent être les gendarmes du monde devraient parfois se comporter en père de famille et non en père fouettard. Quand vous avez des enfants dans une maison et que deux d’entres eux se battent, juger le plus fort coupable et absoudre le plus faible sans même que les deux protagonistes ne parlent, n’aient une confrontation d’idées, vous n’êtes pas un bon père de famille. Cet exemple terre à terre pour montrer l’arrogance de la soi disant communauté internationale, qui refuse tout bonnement de régler selon les normes, le conflit syrien.

L’émissaire international Kofi Annan, qui s’était déjà rendu en Syrie il y a quelques jours pour rencontrer le président Bachar Al-Assad malgré les réserves, que dis-je, les cris d’orfraie de Paris, Washington ou les pays du Golfe, s’est rendu en Iran, hier. En visite à Téhéran, il a estimé que l’Iran devrait être impliqué dans le dossier syrien afin de trouver une solution pour mettre fin à la crise. Or, jusqu’à présent, les Etats-Unis, les pays de l’Otan et du Golfe ne voient pas d’un bon oeil à ce que la république islamique participe aux efforts diplomatiques de paix. Pour eux, la diplomatie n’existe simplement pas. Il faut faire la guerre. Cet argument fallacieux selon lequel L’Iran chiite est un allié du président Bachar al Assad ne tient pas. De leur côté, ne sont-ils pas les alliés des Frères musulman de par le monde arabe comme l’indique si bien dans la vidéo en dessous, l’écrivain belge d’origine turque Bahar Kimyongür, qui devient dans le journal belge un Syrien… alaouite comme Bachar Al-Assad. Cherchez l’erreur !

Après des discussions avec le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi, Koffi Annan a déclaré: “L’Iran doit jouer un rôle. Et ma présence ici (à Téhéran) montre que j’en suis persuadé”. Les oreilles des nouveaux désinformateurs et dictateurs ont du siffler. Et, ce même Koffi Annan, avait déjà donné une interview passée inaperçue, dans le journal Le Monde à découvrir son intégralité chez Alert2Neg. Simplement hallucinant de vérité.

Syrie : l’opposition composée d’extrémistes armés (JT de RTBF – Bahar Kimyongur)