Aller à…
RSS Feed

Alep est redevenu syrien. Journal du jour de Syrie


Publié le1 Septembre 2012Allain Jules

 

Bachar al-AssadBachar al-Assad

Les forces armées syriennes poursuivent ce samedi, la chasse aux terroristes en fuite dans la province d’Alep, comme indiqué dans le journal (vidéo) en dessous, ce qui prouve bien ce que nous disions, hier. La ville est évacuée, et les terroristes vivent désormais loin en périphérie, et tentent des escarmouches. Ce n’est pas l’OSDH ou les « mainstream » qui vous le diront, tellement, leurs espoirs perdus leur font mal. Ils croyaient qu’Alep allait tomber aussi facilement. De nombreux terroristes ont été fait prisonniers ou tués, et les opérations se poursuivent. 

Pour le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov, c’est aux Syriens et à eux seuls de décider de leur destin. Le Conseil de sécurité ne peut permettre de s’ingérer dans les affaires des pays. Vous remarquerez la fébrilité des occidentaux dans ce dossier. Poutine, le président russe ou même son premier ministre Medvedev n’en parlent point, laissant ce soin à Lavrov, tandis que les Occidentaux s’époumonent, de Barack Obama à Hollande, en passant par Cameron.

Homs: Deux membres de l’armée syrienne ont été tués lors d’un affrontement avec les terroristes dans le quartier de  Khalidiya. En revanche, 10 terroristes ont été tués.

 1 septembre 2012  16:45

Idlib: Arrestation d’un terroriste, dans un véhicule remplis de piles usagées, pour la fabrique de bombes

  1 septembre 2012 15:43

12 terroristes ont été tués, alors qu’ils tentaient d’entrer illicitement en Syrie. 

  1 septembre 2012 14:54

Alep: Dans le  district de Marjah, le chef de file des bandes armées, le terroriste Nabhan Nabhan, a été tué. 

  1 septembre 2012 

 

Ils vous avaient annoncé la prise de l’aéroport de Abou Aldhor. Or, l’armée les a laissé entrer, pour réaliser une nasse tchétchène. Donc, la vérité est tout autre. Il y a eu effectivement tentative mais, elle a lamentablement avorté…”Allah Akbar”, crient-ils. Regardez bien ces images, c’est la dernière fois que vous voyez ces gens en vie. Derrière un bâtiment, des snipers embusqués, les ont tous liquidés