Aller à…
RSS Feed

ALEP : Pleurs et mensonges des terroristes, après les pertes de la journée.


Publié le22 Août 2012

par Allain Jules

Ce monde médiatique est fou !

Paul reprend Pierre qui reprend Antoine qui reprend Samuel et vice-versa. Comme une traînée de poudre, les médias ont déformé sans vergogne les propos de Qadri Jamil. 3Le vice-Premier ministre syrien a affirmé au cours d’une conférence de presse à Moscou que la Syrie était prête à discuter d’une démission de Bachar el-Assad”, rapporte l’AFP. Tous les médias arabes et francophones sautent sur l’occasion et déblatèrent. Et surprise,  aucune autre source ne vient confirmer cette déclaration. Le Guardian rapporte ainsi que les agences Reuters (britannique), Associated Press (américaine) et Ria Novosti (russe) n’ont pas rapporté l’information. Même Ria Novosti LA RUSSE n’en parle pas ? Cherchez l’erreur !

Encore une escroquerie médiatique. En réalité, M. Qadri Jamil, vice-président du Conseil des Ministres pour les affaires économiques, ministre du commerce intérieur et de la protection du consommateur, a affirmé que l’”une des priorités du gouvernement syrien est la réconciliation nationale”. Ajoutant: “Il faut aller au dialogue sans conditions, même avec Bachar al-Assad au pouvoir”. Mais, passons aux choses sérieuses que de rester sur des futilités et des salmigondis d’une presse en manque de sensations morbides. Bachar al-Assad est probablement le seul homme au monde qui, malgré une victoire qui se profile à l’horizon, annonce qu’il s’en va… 

Jaber ChihabiJaber Chihabi

L’armée syrienne a fait une découverte décisive en ratissant plus large à l’intérieur d’Alep; puisque sa pénétration est méthodique et sans précipitation. Quand on entend les terroristes déclarer urbi et orbi qu’ils contrôlent 1/3 de la ville, on ne peut que rigoler. C’est ainsi qu’a  été saisi le plus important cache d’armes dans la ville au nord d’Alep. on comprend pourquoi les terroristes ont livré à l’armée, ici, des combats féroces dans le district de Seif al-Dowla. Hélas, dans leur fuite, ils ne pouvaient emporter toutes les armes et les munitions.  De grandes quantités d’armes ont été saisies, ainsi que de nombreux terroristes arrêtés ou tués. Des opérations spécifiques de purification qui se poursuivent inlassablement. Je vous ai annoncé de brillants succès pour la journée d’hier. Toujours à Alep, Le terroriste Jaber Chihabi (photo ci-contre) qui a été mis aux arrêts, a avoué avoir égorgé avec son gang terroriste, des nombreux innocents dans la zone d’al-Bab, dans la banlieue d’Alep. Ces derniers l’étaient, après avoir été enlevés sur ordre du terroriste en chef, Abou-Bakr Saddiq, en fuite. Il est vivement recherché. Aussi, toujours à Alep, après d’intenses bombardements pour déloger les malfrats du quartier de Moadamiyeh, jusqu’à présent contrôlée par les terroristes, l’armée n’a plus fait grand chose. La localité est passée entre les  mains de l’armée syrienne, avec les youyous des femmes sunnites voilées, qui les ont accueilli en héros. A Alep encore, des unités de l’armée syrienne ont pris possession de al-Zebdia, autre zone dans laquelle les terroristes faisaient la loi. 

Il y a eu hier, pour la première fois, de nombreuses redditions. L’armée syrienne parlent d’une centaine. N’avaient-ils pas choisi de mourir ?  Dans le nord de la Syrie, l’aviation syrienne a bombardé plusieurs localités et villages au nord d’Alep, tuant de nombreux terroristes, mais déplore la mort de deux civils. Les bombardements ont aussi fait plusieurs blessés. Des avions syriens, après avoir mitraillé les environs, ont par ailleurs largué deux bombes sur la localité de Marea, à une trentaine de kilomètres au nord d’Alep, pour bloquer la fuite d’un contingent armé, qui tentait de fuir en Turquie. A la guerre comme à la guerre !

A Edlib, trois terroristes ont été tués au cours de leur propre installation d’une charge explosive. Ils voulaient placer l’engin explosif sur l’autoroute de Bab al-Hawa. Leur bombe les a emporté…Toujours à Edlib, les démineurs de l’armée ont réussi à désamorcer six charges explosives à Bekseria, près de Kherbit al-Jawz sur la route de Jeser al-Choughour, une petite bourgade paisible. Dans la zone industrielle de la ville d’Edlib toujours, des unités de l’armée ont mis en déroute un groupe armé qui tentait de détruire une raffinerie, dans la campagne environnante. Enfin, toujours à Edlib, l’armée syrienne s’est heurtée à un groupe armé et tuée tous ses membres dans la zone d’al-Masafi. Une dizaine d’hommes.

A damas, l’armée syrienne a changé de tactique. Elle a décidé de procéder par une guerre préventive, pour ne plus permettre à ceux dont la seule “force” est le terrorisme, d’accomplir leurs sales besognes, en les harcelant méthodiquement. C’est ainsi qu’elle est tombée sur un stock d’armes abandonné par les renégats syriens, dans la zone dite de  Almedmah.

Vous avez dit que ces gens contrôlent quoi ? Si faire des escarmouches ici ou là c’est contrôler une ville, alors que le reste du temps on vit terré, c’est que…Sans commentaire !

 

Une réponse “ALEP : Pleurs et mensonges des terroristes, après les pertes de la journée.”

  1. vilistia
    août 22, 2012 à 8:51

    Syrie : révolution ou coup d’état?
    Par Alexandre Latsa
    http://fr.rian.ru/tribune/20120822/195749993.html