Aller à…
RSS Feed

ALERTE INFO. Syrie (Alep) : mort du chef terroriste de la ville grâce à la poussée de l’armée


ALERTE INFO. Syrie (Alep) : mort du chef terroriste de la ville grâce à la poussée de l’armée
Publié le nov 18, 2013

Le chef terroriste, ami de François Hollande, de Barack obama ou de David Cameron, Abdel-Qader Al Saleh, 33 ans, membre de la direction du Conseil révolutionnaire d’Alep et chef militaire de la Brigade Liwa Al-Tawhid est mort en Turquie, à la suite de ses blessures après l’avancée de l’armée arabe syrienne. Al-Jazeera doit pleurer son client. Les autres suivront.
Même comme on ne peut se réjouir de la mort d’un homme, c’est une très bonne nouvelle de voir cet islamiste disparaître, lui, qui tuait sans ménagement tous les non musulmans, les chiites et les alaouites. Hors de question de verser des larmes donc. Blessé lors d’un raid de l’armée arabe syrienne mené jeudi, ce bombardement a également tué Youssef al-Abbas, connu sous le nom d’Abou al-Tayyeb, chef des renseignements du même groupe, et blessé un autre haut responsable du groupe rebelle Abdelaziz Salamé. Une décapitation qui en dit long sur la saignée terroriste.

Obligés désormais de chercher à recruter dans les camps de réfugiés et au Liban, leurs recrues vivent, aussi, un calvaire. Dans le même ordre d’idée donc, deux soi disant musulmans djihadites, deux frères Libanais, Youssef et Khaled Hojeiri, ont été tués par une mine qui a explosé avant qu’ils n’arrivent à Qara, une localité de la région de Qalamoun dans la province de Damas.
Il faut avouer que l’Occident a misé sur des ânes. Mais, quelque part, il doit se réjouir de voir l’armée arabe syrienne exterminer la vermine takfiro-salafo-wahhabo-terroriste et/ou al-Qaïda.

Aux suivants !

0 0 voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x