Aller à…
RSS Feed

Aoun: L’entité sioniste cherche à liquider la présence chrétienne


Al Manar

Lundi 26 février 2018
Le président de la République libanaise, Michel Aoun, a condamné la décision de l’entité sioniste d’imposer des impôts sur les églises et les sites religieux d’Al-Qods.

Il a souligné que « cette décision viole les lois et les traditions internationales, mais aussi les accords relatifs aux lieux de culte à Al-Qods »ajoutant que « les églises et les monastères de la Terre Sainte, en particulier l’Eglise de la Résurrection, ne sont pas des lieux touristiques mais des lieux saints de pèlerinage, des sanctuaires où les croyants cherchent la bénédiction divine et à se rapprocher de Dieu ».

Le président Aoun a jugé que « la décision israélienne vise, de manière systématique, ce qui reste de la présence chrétienne en Palestine occupée. Israël mène un nettoyage ethnique et religieux intentionnel contre toute religion autre que le judaïsme ».

Et de poursuivre : »Israël cherche à réaliser son projet fondé sur le racisme sous toutes ses formes ».

Il a appelé à « un soulèvement mondial émanant d’une conscience mondiale qui puisse toucher les peuples qui aspirent à la justice, le bien, la paix, l’altruisme, le respect de la liberté et des croyances. Ainsi, les gouvernements arabes et internationaux pourront mettre un terme aux planx israéliens qui visent à annuler l’Autre et aussi pour l’intérêt de l’humanité toute entière ».

Source: Al-Manar

Le dossier Syrie
Le dossier Liban
Les dernières mises à jour

Source : Al Manar
http://french.almanar.com.lb/…