Aller à…
RSS Feed

Août sanglant au proche-Orient


Août sanglant au Proche-Orient

Revue de presse : Washington Report (30 août 2013)

Août a été un mois tumultueux pour le Moyen Orient.

Des allégations tentant à démontrer que le régime d’Assad est à l’origine d’une attaque chimique ont et demeurent le prétexte pour une guerre contre la Syrie.

En Egypte, plus de 1000 personnes ont été tuées dans des violences sectaires.

Les tensions confessionnelles continuent d’affecter la région et plus de 900 Irakiens et Libanais ont été tués dans des attentats.

En août, des doutes sur le plan de paix entre Israéliens et Palestiniens se sont fait entendre, dans la mesure où Israël a annoncé ses plans de construction de nouvelles colonies.

4 478 implantations de colonies nouvelles à Jérusalem-Est arabe et dans les territoires occupés annoncées ou autorisées par les autorités israéliennes.

862 civils tués par la violence sectaire en Irak

140 membres de la Chambre des Représentants ayant signé une lettre destinée à Obama pour demander l’approbation du Congrès avant toute attaque militaire contre la Syrie.

9% d’Américains soutiennent une attaque contre la Syrie selon un sondage Reuters.

132 églises et établissements chrétiens attaqués en Egypte.

62 personnes tuées dans des attentats au Liban. Le 23 août à Tripoli, avec plusieurs attentats contre des mosquées, a été le jour le plus affreux depuis la fin de la guerre civile de 1975-1990.

9 frappes de drones US sur le Yémen en un mois, dépassant celles de mai 2012.

500 000 personnes affectées par les inondations au Soudan.

4 femmes ont été nommées à des postes clés dans le nouveau gouvernement iranien, dont la première femme ambassadeur et la première porte-parole du Ministère des Affaires étrangères.

2 détenus de Guantanamo ont été transférés en Algérie, il en reste 164 sur l’île.

Traduction : Xavière Jardez pour France Irak