Aller à…
RSS Feed

Après l’aberration Libération, l’immonde journal Le Monde


Par

MOUNADIL AL DJAZAÏRI

Je viens à peine de vous entretenir de l’aberration du journal Libération, qu’Emile, un assidu du blog d’Angry Arab attire l’attention de ce dernier sur un titre du journal Le Monde daté du 17 août qui reprend une citation de Hassan Nasrallah, le chef du Hezbollah libanais:

Nasrallah promet « l’enfer » aux Israéliens en cas d’attaque contre l’Iran

Or la citation est mensongère car le cheikh Nasrallah s’est contenté dans son discours de parler de riposte contre l’entité sioniste dans l’hypothèse où les malades mentaux de Tel Aviv attaqueraient le Hezbollah et le Liban et n’a pas mentionné l’Iran.
Mais que les sionistes connaissent l’enfer en cas d’attaque contre l’Iran serait la moindre des choses. En effet, pourquoi les Iraniens devraient-ils  connaître l’enfer des bombardements et non ceux qui les agresseraient?

 

Le sommet des Non Alignés à Téhéran ou l’aberration du journal Libération

Il y a parfois de bonnes nouvelles, comme celle de la non parution aujourd’hui en format papier du journal Libération en raison d’un incident technique.
Ce journal Libération, pur organe de désinformation, qui titre aujourd’hui dans son édition web:

Non-Alignés: l’Iran marque un point mais est mis à mal par le nucléaire

Si on prend son courage à deux mains pour lire le contenu de l’article, on constate que Libération fait référence aux propos tenus par M. Ban Ki-Moon, le Secrétaire général de l’ONU qui persiste à croire que l’ONU est une antenne de l’OTAN.
Le caractère agressif des politiques occidentales et de la presse qui s’en fait le relais apparaît bien dans ce titre de Libération dont la tournure est inhabituelle: « mis à mal par le nucléaire » au lieu de « la position de l’Iran sur le nucléaire mise à mal. »
Un titre peut-être prémonitoire des bombes atomiques que Libération verrait bien pleuvoir sur l’Iran?
Téhéran vient d’accueillir le 16ème sommet des pays Non Alignés
En attendant, on peut lire dans le New York Times ou sur ABC que les pays Non Alignés dont le sommet vient de se terminer à Téhéran ont « décidé à l’unanimité d’apporter leur soutien » au programme nucléaire civil iranien ou que « Le bloc des Non Alignés soutient le droit de l’Iran à l’énergie nucléaire« .
C’est que les Non Alignés ne sont pas dupes et ont parfaitement compris que ce que les Occidentaux et le régime sioniste veulent, c’est interdire la possibilité à l’Iran de maîtriser la filière nucléaire. Chose qui est impossible sauf à raser l’Iran ou mettre ce pays sous tutelle étrangère.