Aller à…
RSS Feed

Attentat à la bombe sur les réseaux de télévision iranienne par des «rebelles».


Par Narmi Michejda.

« Tuer des journalistes est une action inhumaine et un acte terroriste »,Ali Larijani

Attentat à la bombe sur des véhicules appartenant à des réseaux Iraniens  de  presse et journaux télévisés en Syrie.

 « L’Occident soutient les attentats terroristes contre les médias », toujours selon le Premier Ministre Iranien.

Résidents  syriens venus inspecter les lieux de l’explosion d’une voiture piégée dans la ville de Jaramana, situé à environ 10 kilomètres (six miles) au sud-est de Damas le 28 Novembre 2012.
 
Suite au récent attentat à la bombe  sur les véhicules appartenant al-Alam et à d’ autres réseaux de presse et journaux télévisés iraniens en Syrie, un député iranien a dénoncé l’arrogance occidentale qui soutient les terroristes dans leurs attaques contre les médias indépendants.

«L’imposition de sanctions contre la République islamique d’Iran Broadcasting (IRIB) par les US et  l’attaque simultanée des journalistes d’al-Alam dans leur bureau en Syrie, indiquent que l’arrogance occidentale utilise tous les moyens pour empêcher la diffusion de nouvelles  diversifiées », a déclaré lundi Nasrollah Pejmanfar .

Le vendredi, le Sénat américain a approuvé une nouvelle série de sanctions contre l’Iran sur son « soi-disant  » programme nucléaire. L’ embargo contre de nouveaux secteurs de l’énergie, de trans port, d’expédition et de construction navale en l’Iran, imposent également des restrictions sur IRIB et sa direction, Ezzatollah Zarghami.

La décision vise à bloquer tous les actifs d’ IRIB et empêcher les autres agences de presse de travailler avec elle.

Les nouvelles sanctions ont été adoptées après que deux jeunes hommes, qui s’étaient filmés auparavant, se sont approchés d’un  camion SNG (collecte de nouvelles par satellite) appartenant à Press TV et à la chaîne de télévision Al-Alam, à Damas. L’un d’eux attache rapidement un engin explosif au fond du véhicule, garé près  de l’immeuble où sont situés les  bureaux de Press TV  avant que les deux complice ne prennet la fuite .

On ne déplore aucun blessé  à la suite de l’explosion. Plusieurs autres véhicules autour de la zone ont également été endommagés.

Pejmanfar a ajouté que » les médias occidentaux n’ont jamais couvert les attaques brutales du règime israélien contre les peuples syriens et palestiniens , mais les médias indépendants, y compris Press TV et Al-Alam, prennent des mesures appropriées afin de  diffuser de telles nouvelles en dépit d’un grand danger.

Il a  ainsi indiqué que » c’est  la couverture  des crimes des terroristes syriens par Press TV et Al-Alam  qui auraient fait enragé ces « groupes d’opposants » en Syrie. »

« Les terroristes et leurs alliés occidentaux et arabes  ne sont pas satisfaits de la performance des médias iraniens et c’est la raison pour laquelle ils cherchent à les éliminer par la menace et l’intimidation », at-il conclu.