Aller à…
RSS Feed

Berlin: des extrémistes allemands en Syrie.


25-04-2013 

Des extrémistes allemands se battent actuellement dans les rangs des rebelles en Syrie, a indiqué le ministre allemand de l’Intérieur Hans-Peter Friedrich dans une interview au magazine d’information en ligne Spiegel Online. 

«Nous pouvons confirmer que plusieurs djihadistes allemands (…) sont présents en Syrie pour lutter aux côtés des insurgés», a révélé le ministre allemand confirmant ainsi officiellement les informations sur la participation de ressortissants allemands aux combats menés sur le terrain syrien.

M. Friedrich a estimé qu’il est difficile d’établir un chiffre précis en raison des départs non détectés, des faux départs et des retours précoces.

Le ministre est alarmé par le nouveau pôle d’attraction d’extrémisme en Syrie et des conséquences qu’il aura lorsque ces combattants reviendront en Allemagne.

«Nous sommes également au courant des appels invitant les citoyens européens engagés dans les combats à retourner dans leur pays pour y poursuivre le djihad», a-t-il ajouté.

Et de souligner: «C’est avec une profonde préoccupation que nous suivons l’évolution de la situation».

A la question de savoir si des attaques similaires à celle survenue le 15 avril à Boston menaçaient l’Allemagne, le ministre a répondu que les forces de l’ordre «faisaient leur possible pour éviter tout attentat», mais que «la sécurité ne pouvait pas être garantie à 100%».

Selon le coordinateur européen de «la lutte contre le terrorisme» Gilles de Kerchove, près de 500 extrémistes radicaux citoyens de l’Union européenne combattent en Syrie.

Face à ce risque, la police belge a mené le 16 avril des dizaines de perquisitions dans les milieux extrémistes soupçonnés de recruter des combattants pour la Syrie, procédant à plusieurs interpellations.

« Des pays cherchent à financer directement des organisations terroristes en Syrie »
Dans le même contexte, le ministre syrien de l’Information Omran al-Zoubi a affirmé mercredi que «certains pays cherchent à financer directement certaines organisations terroristes opérant notamment en Syrie».

Selon le ministre, «des dizaines de journalistes venus de plusieurs pays» ont interviewé certains des combattants extrémistes capturés en Syrie par les forces fidèles au gouvernement de Damas. «Comme l’ont révélé les témoignages, il existe des pays qui souhaitent apporter un soutien direct à al-Qaïda ainsi qu’à d’autres organisations terroristes telles que le Front al-Nosra», a indiqué M. Zoubi à RIA Novosti, lors d’une conférence de presse tenue à Moscou, sans préciser les pays concernés.

Le ministre a également fait savoir que les autorités syriennes avaient autorisé des «centaines» de journalistes à se rendre dans le pays depuis le début de l’année en cours. «Nous avons permis à environ 300 médias de divers pays, dont les Etats-Unis, des pays européens et arabes d’envoyer leurs représentants en Syrie», a annoncé M. Zoubi.

Dans le même temps, le gouvernement syrien «met en garde les journalistes arrivant en Syrie contre les zones potentiellement dangereuses», a ajouté le ministre.

Edité par: moqawama.org

0 0 voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x