Aller à…
RSS Feed

»Chroniques»Damas en 1899: Le Musulman aveugle et le Chrétien handicapé


ITRI : Institut Tunisien des Relations Internationales

Damas en 1899: Le Musulman aveugle et le Chrétien handicapé
Publié par Candide le 25 février 2021 dans Chroniques

Ines Nima

Juste pour l’histoire, à bon entendeur… Cette photo est réelle !Elle fut prise à Damas en 1899. Ils s’appelaient Samir et Mohamed et leur histoire a marqué l’humanité…

Le nain handicapé : c’est Samir, il est Chrétien et incapable de marcher.Celui qui le porte sur son dos : c’est Mohamed, il est Musulman, aveugle et il compte sur Samir pour lui indiquer le chemin tandis que Samir se sert du dos de son ami pour se déplacer dans les rues de la ville.Ils étaient tous deux orphelins et sans famille et logeaient dans la même chambre.Samir était » hakawati « , il avait le don de la narration et racontait des contes de mille et une nuits aux clients d’un café de Damas, Mohamed quant à lui vendait les bolbolas devant le même café et se plaisait à écouter les histoires de son ami.Quand le Chrétien est mort, son ami Musulman se retira dans sa chambre, seul, inconsolable, où on le trouva mort après avoir pleuré son compagnon sept jours de suite.Le Musulman Mohamed alla rejoindre son frère Chrétien auprès de Dieu, mort de chagrin.Vieille de 119 ans, cette photo jaunie a immortalisé une scène poignante : celle de la fraternité humaine à Damas. Dans la Syrie de 1899, ces deux hommes inséparables et lourdement handicapés, l’un Musulman, l’autre Chrétien, comptaient l’un sur l’autre pour se frayer un chemin dans les rues animées de la Capitale Syrienne.Juché sur les épaules de Mohamed, son ami Musulman aveugle, le Chrétien Samir, un nain incapable de marcher, le guidait à travers la ville, en le prévenant des obstacles qui se dressaient sur sa route.Samir était les yeux de Mohamed et ce dernier était les jambes de Samir.Leur histoire était si belle qu’elle inspirera de nombreux dessin animés, livres, et films, dont le fameux « Dosti » qui a connu un s

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x