Aller à…
RSS Feed

Claude Allègre, un étrange scientifique


les 7 du quebec

Olivier Cabanel

Août 8

OLIVIER CABANEL — Le ridicule ne tue pas, la preuve Allègre est toujours vivant.

Ce chercheur contesté attire aujourd’hui le regard, puisqu’on le dit ministrable, et queles uns et les autres clament tout haut tout le bien qu’il pense de lui.

Depuis des années, Claude Allègre, défend l’indéfendable.

Prendre le contre-pied systématique est devenu pour lui une raison d’être.

Pour la petite histoire, Allègre s’est illustré comiquement à ses dépens dans un des fleurons de la presse humoristique, Le Canard enchaîné, et j’avais suivi avec ravissement les épisodes abracadabrantesques qu’il a offerts au monde scientifique, en mars 1999 sur un débat passionnant.

Allègre : « vous prenez un élève, vous lui demandez une chose simple en physique : vous prenez une boule de pétanque et une balle de tennis, vous les lâchez, laquelle arrive la première ?

L’élève va vous dire : la boule de pétanque ?

Eh bien non (continue Allègre, allègrement) elles arrivent ensemble et c’est un problème fondamental, on a mis 2000 ans pour le comprendre. Ca ce sont des bases, tout le monde doit savoir ça. »

Mais le ministre de l’Éducation nationale qu’il était à l’époque devait aussi savoir que ce principe n’est valable que dans le vide total.

Dans l’air, environnement plus fréquent sur notre Terre, c’est évidemment la boule de pétanque qui touche le sol la première.

Eh bien non, Claude Allègre n’en a pas démordu, et pendant plusieurs semaines, dans les colonnes du Canard, il a défendu mordicus sa thèse.

Il a fallu que Georges Charpak, prix Nobel s’il vous plaît, prenne sa plus belle plume pour pourfendre l’ignorant dans les colonnes dudit Canard (déchaîné pour le coup).

Mais Claude Allègre n’en est pas à son premier dérapage.

C’est lui qui défend bec et ongles les OGM.

Il dit que rien n’est prouvé.

Qu’il vaut mieux mettre des pesticides à l’intérieur des plantes pour tuer les insectes, plutôt que de vaporiser les mêmes insecticides sur les cultures.

Il semble ignorer que ces insecticides OGM font d’énormes dégâts, tuant les vers de terre, gros fertilisateurs de notre terre.

Ils sont aussi un danger pour la santé des mammifères que nous sommes, puisqu’en ingurgitant ces OGM, nous absorbons des pesticides avec des conséquences grave pour notre santé, ainsi que l’a prouvé une expertise faite sur des rats.

Toujours plus fort, Allègre conteste avec la plus grande véhémence la thèse du réchauffement de la planète.

«Tout cela est normal», dit-il, « et il ne faut pas s’inquiéter ».

Sauf que les scientifiques en mission sur le voilier arctique, Tara, rentrant d’une mission de plus de cinq cents jours, affirment que les choses sont plus graves que nous pensions, et que la fonte de la banquise de l’Arctique est plus proche que nous le pensions : 2015.

Une élévation d’un seul mètre des océans provoquera l’exode d’un million de personnes.

Après tout, c’est dans l’ordre des choses, le gouvernement Sarkozy a choisi les éléments les plus brillants de nos élites :

Bernard Kouchner, traînant son sac de riz, ministre d’opérette, toujours prié de laisser passer son président sur le devant de la scène.

Jacques Attali, l’Attila de la réforme, qui a trouvé la solution pour sauver la France : multiplier le nombre de taxis et de coiffeurs.

Eric Besson, le « tourneur de veste de service », prié de distribuer les bons et les mauvais points aux ministres.

Rachida Dati qui veut punir d’avance ceux qui pourraient plonger dans la délinquance.

Et donc bientôt Claude Allègre qui avait réussi avec une seule loi à faire descendre tous les étudiants du pays dans la rue.

Il est même question d’inviter bientôt De Villiers, le chouan résistant, qui veut bouter l’étranger hors de France.

Pas de doutes, la République est dans de bonnes mains.

Car comme disait un vieil ami africain :

« Un seul doigt ne peut prendre un caillou ».

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x