Aller à…
RSS Feed

Conférence islamique extraordinaire à la Mecque: Unité des rangs ou confrontation ?


Quel contraste entre l’initiative de l’Arabie saoudite d’organiser un sommet extraordinaire islamique les 14 et 15 août et ce qui se passe aujourd’hui dans le monde arabe. N’est-ce pas encore un cynisme de couverture à d’autres intentions, téléguidées de l’extérieur du monde arabo-musulman.

 

Ahmed Saber

Conférence islamique extraordinaire à la Mecque: Unité des rangs ou confrontation ?
Dans l’atmosphère tendue de l’escalade impérialiste contre ce monde, aggravée en particulier par le bellicisme des Etats-Unis et des occidentaux contre le régime du président Bachar Al Assad, l’initiative du roi Abdallah d’Arabie saoudite justifiée selon ses propos par les « dangers » qu’affronte la Oumma islamique en raison des risques de « démembrement et de séditions », semble de plus en plus éloignée d’une véritable unification des rangs de cette communauté. Elle intervient trop en retard, la construction d’un monde islamique est depuis des décennies « inamical » aux yeux des occidentaux et à leur tête les USA. Ils font toujours dans la même ligne de conduite: celle de détruire la libre entreprise des Etats et d’agir contre leur unité, la meilleure, et à laquelle aspire l’ensemble des peuples islamiques. Et comme le laisse clairement deviner ce qui se passe maintenant un peu partout dans ces pays regroupés au sein de l’Organisation islamique est révélateur sur la façon dont est exercée sur eux la menace. Ce sommet d’ urgence islamique à la Mecque après tant d’événement douloureux ayant affecté la communauté arabo-musulmane.

Aussi, se demande-t-on dans quelle mesure l’Arabie saoudite soutenue par les autres monarchies du Golfe peut trouver les capacités légitimes d’unifier les Arabes et leur dicter la vie, elle-même d’aujourd’hui faite de paix et de sécurité ? Tout un chacun peut arguer à ce sujet que les pays du Golfe attelés à la locomotive des Etats-Unis soutiennent-ils vraiment un sommet d’unité des rangs ou une confrontation entre les pays islamiques sur la stratégie à suivre en référence aux intentions et aux injonctions étrangères. Quel contraste en effet entre les initiatives sages et humanisées des uns et la voie belliqueuse des autres, entre les partisans du dialogue et de la compréhension mutuelle comme moyen de résoudre les problèmes d’une communauté en crise et les partisans de la manière forte qui entendent maintenir coûte que coûte le statu quo, arme aujourd’hui entre les mains de certains pays siégeant au sein de la Ligue arabe et de l’Organisation islamique. Ces derniers basculent comme toujours dans le sens et dans l’incitation à l’explosion populaire, émeutes, insurrections etc. abandonnant toute prétention à afficher la recherche des terrains d’entente et de paix, aussi bien avec les arabes que les musulmans. Sous la dictée de stratèges et de services secrets étrangers, ceux qui sont en train de manipuler la communauté islamique semblent bien avoir opté pour la politique calculée par ces laboratoires pour flatter le chauvinisme impérialiste. Tout cela est dicté par l’inquiétude des grandes puissances industrielles et financières qui voient d’un mauvais œil l’unité de la nation arabo-musulmane, qu’ils exploitent politiquement et économiquement. Il n’est qu’à voir les menaces envers la Syrie soutenues par certains régimes arabes et qui représentent ce qui existe de plus évident dans la tradition impérialiste déterminée, en plein sens du mot à en faire autant dans les autres Etats qui ne suivent pas sa ligne. L’exemple du « printemps arabe » permet de comprendre à quel point ce processus de « gendarme du monde » est ancien. Il est enraciné dans la politique étrangère des Etats-Unis avec le soutien de tout le monde occidental et la complicité de certains régimes arabes. Ainsi, cette rencontre islamique est bien éloignée des vrais problèmes de sa propre communauté. Dans un autre langage, elle peut confirmer ce qui se dit dans nombre de chancelleries étrangères, à savoir qu’elle s’inscrit dans un plan d’ensemble certainement préparé dans les coulisses pour la destruction de tous les bastions arabes qui s’opposent à la stratégie impérialiste, qui a pour vocation ancienne de provoquer le désordre public, le climat d’insécurité et la création d’une opposition à sa solde à qui est confiée la mission et le rôle de prêcher la démocratie concoctée dans les laboratoires des services secrets du Pentagone. L’ironie parfois mordante des monarchies du Golfe à l’égard des autres pays de même religion et de même culture, présente un panorama d’incohérence et de très fortes contradictions. Les objectifs recherchés sont identiques, les mêmes intérêts sont protégés par ces pays. La permanence d’un climat d’instabilité correspond parfaitement aux intérêts étrangers car les crises dans les pays arabes et musulmans stimuleraient les économies occidentales et américaines. Les nuages sombres qui planent au Moyen-Orient, en Afrique et dans le reste du tiers monde promettent des bénéfices aux grandes puissances. Considérant ces avantages de la détérioration des relations internationales, on peut se demander si l’initiative saoudienne de réunir les arabes et les musulmans n’a pas été provoquée délibérément par des politiques et des stratèges étroitement liés à des milieux qui cherchent beaucoup plus la division ?

N’est-il pas raisonnable de penser que l’initiative saoudienne est un non événement suite à une situation de crise et de confrontation qui a été provoquées dans la Oumma islamique ? Cette hypothèse se trouve d’ailleurs confirmée par l’attitude agressive des monarchies du Golfe contre le régime syrien. Dans une telle situation, la réunion islamiste prévue à la Mecque n’a aucune chance d’atteindre ses objectifs, car ce n’est plus une mission de sauvetage ni un scénario pacifique et raisonnable, mais un semblant de forum qui aura à passer en revue des aspects déjà connus sans toutefois établir la liste des obstacles multiples et très sérieux qui retardent cette réunification des rangs.

http://www.lemaghrebdz.com/lire.php?id=47052 http://www.lemaghrebdz.com/lire.php?id=47052