Aller à…
RSS Feed

CRIF OU L’EXTREMISME DES MOTS


par Genji

7 Octobre 2012

Pour commencer,les médias qui titrent « combien de jihadistes prêts à aller combattre à l’étranger ».
Il faudrait aussi qu’ils nous parlent des « jihadistes mercenaires » chrétiens et juifs qui sont allés combattre en Irak aux côtés de Bush, en Libye au sein de l’Otan, et de ceux qui vont combattre en Israël ? Il me semble qu’Arno Klarsfeld, soldat israélien et ancien sous-ministre français a bien fait partie des jihadistes juifs allés combattre la résistance palestinienne qui tente de se libérer du joug colonial israélien ???
Ces jihadistes sont aussi des terroristes car ils tuent impunément et reviennent en France « ni vu ni connu ». Et des Sarkozy vont jusqu’à les intégrer dans leur gouvernement ??? Où est  l’éthique ? Qu’est  donc la laïcité ?
Pour le Crif, les Arabes et les musulmans ne sont pas des êtres humains. Ce sont des êtres qui ne souffrent pas. Quand ils meurent ou lorsqu’ils sont blessés, ce n’est jamais grave…
 Nous avons vu jusqu’au leader du Crif nous expliquer que les enfants palestiniens tués par l’armée coloniale étaient en fait victimes d’accident de la voie publique…
Déshumaniser l’autre.
Le taxer de tous les noms, et couvrir de gloire et de lauriers les monstres et les bouchers israéliens, voilà  le rôle du Crif.
Il n’est pas question de nier la douleur de la communauté juive,comme le fait le Crif à l’égard des victimes Arabes et musulmanes du sionisme.
Il est juste question de rétablir la vérité : le nazisme, ce n’est pas l’Islam radical. Le nazisme, c’est laisser volontairement mourir plus de 600 000 enfants irakiens de moins de 5 ans des suites d’un embargo fasciste. Le Nazisme, c’est quand un journaliste américain du Washington Post soulève cette question à Madeleine Albright, secrétaire d’Etat sous Clinton ,et qu’elle rétorque sans humanité, comme un SS, « c’est le prix à payer »…
Le Nazisme,c’est quand Paris asperge l’Algérie et son peuple de napalm. Quand Paris gaze les Algériens dans les grottes de Palestro et,qu’à ce jour ,aucun historien français n’ose soulever la question de l’utilisation des gaz par la France en Algérie dans la région de Lakhdaria…
Le Nazisme, c’est la torture comme « système interrogatoire » pendant la guerre d’Algérie, l’invasion et le martyr de l’Irak par les troupes du criminel de guerre G. Bush.
Le Nazisme, ce sont les camps de concentration où furent parqués les Bosniaques pendant la guerre en ex-Yougoslavie.
Le Nazisme, c’est aussi quand Israël ouvre la voie aux phalangistes chrétiens Libanais qui ,en Septembre 1982 ,se rendirent coupables, avec la complicité du Boucher Ariel Sharon ,d’un crime odieux et inacceptable : le massacre à coups de marteau, à l’arme blanche, à la machette des réfugiés Palestiniens des camps de Sabra et Chatila. Enfants coupés en deux. Nourrissons massacrés à coups de marteau. Femmes violées dont on coupera les seins, les pieds, les mains. Yeux crevés. Oreilles coupées…
Le Nazisme, c’est aussi quand des responsables français et des journalistes français vous expliquent que l’ordure qui s’est rendu responsable des massacres de Sabra et Chatila est une « colombe de la paix », ou encore que « Sharon a changé », et que tous vont prier pour la guérison de ce criminel.
Le Nazisme,cest enfin quand les victimes d’hier sont les bourreaux d’aujourd’hui.
Décidément, dans ce pays, certains n’ont pas honte de ce qu’ils disent et écrivent !