Aller à…
RSS Feed

Déclaration de Georges Ibrahim Abdallah


http://lacausedupeuple.blogspot.fr/2012/11/declaration-de-georges-ibrahim-abdallah.html

Déclaration de Georges Ibrahim Abdallah

Voici la déclaration de Georges Ibrahim Abdallah pour la manifestation du 18 novembre à Lille. 
Cher-e-s Camarades, cher-e-s ami-e-s,
A l’aube de cette 29e année de captivité, votre mobilisation solidaire me va droit au cœur.
Elle m’apporte beaucoup de chaleur et me remplit de force. Certainement, tant que l’on est derrière ces abominables murs, la solidarité demeure l’arme indispensable. Bien entendu, il faut aussi beaucoup de force et de détermination pour rester debout tout au long des décennies. Encore faut-il ne pas perdre de vue que force et détermination sont toujours fonction du rapport global aux mouvements de lutte des masses populaires et de leurs avant-gardes réellement existantes.
C’est justement en cela, Camarades, que vos diverses initiatives solidaires prennent leur plein sens, dans la mesure où elles s’inscrivent dans la mobilisation globale contre la répression et la régression généralisée, et contre les diverses manifestations de la barbarie du Capital.
Comme vous voyez, Camarades, la crise globale du système ne cesse de s’approfondir et la situation des masses populaires ne cesse à son tour d’empirer, aussi bien ici dans les centres impérialistes, que là-bas chez nous dans les périphéries du système. Précarisation, chômage et guerres s’offrent au quotidien comme banale réalité et unique horizon. Elles ne peuvent désormais que susciter la mobilisation et la combativité des masses populaires et attiser toujours plus révoltes et protestations à l’échelle planétaire.
Vous savoir, Camarades, rassemblés aujourd’hui dans ces quartiers populaires de Lille, juste au moment où les masses populaires palestiniennes font face à la barbarie soldatesque sioniste, me réconforte dans la conviction qu’ensemble nous vaincrons, et ce n’est qu’ensemble que nous vaincrons.
Camarades, de l’autre coté de la Méditerranée, les régimes bourgeois en place vacillent et commencent à s’écrouler les uns après les autres. Bien entendu le changement prendra du temps et puis certainement, il y aura des soubresauts ici et là.
Seulement, la direction du vent est déjà bien tracée.
Ce qui se passe aujourd’hui en Palestine, Camarades, ne peut pas nous laisser indifférents. Depuis plus d’une soixantaine d’années, et avec quel héroïsme et quelle obstination les masses palestiniennes et leurs avant-gardes combattantes font face à l’une des dernières entités de colonisation de peuplement.
Certainement, Camarades, c’est toujours en assumant la solidarité avec les masses populaires que l’on apporte la solidarité la plus significative aux prisonniers révolutionnaires.
A bas l’impérialisme et ses chiens de garde sionistes et leurs complices réactionnaires arabes !
Honneur aux martyrs et aux peuples en lutte !
Ensemble Camarades nous vaincrons et ce n’est qu’ensemble que nous vaincrons !
A vous, Camarades du collectif « Bassin minier » et du collectif « Solidarité Georges Lille, et à travers vous, à tous les camarades et amis ici présents, mes plus chaleureuses salutations révolutionnaires.
Votre Camarade Georges Abdallah.
17 novembre 2012

——————————————————————————————————————–

http://lacausedupeuple.blogspot.fr/2012/11/la-liberation-de-georges-ibrahim.html

La libération de Georges Ibrahim Abdallah bloquée par le parquet

Voici le communiqué du Collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah :

LE TRIBUNAL LIBÈRE GEORGES IBRAHIM ABDALLAH… QUI RESTE EN PRISON !

Le Collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah prend acte de la décision du tribunal d’application des peines de Paris de libérer Georges Abdallah.

Enfin une décision positive depuis 2003, qui ne fera pas oublier les 28 ans de détention en France de notre camarade.

28 ans de prison, 28 ans de résistance pendant lesquels le militant révolutionnaire libanais Georges Ibrahim Abdallah a gardé intactes ses convictions politiques et son engagement solidaire aux côtés des peuples en lutte, et tout particulièrement aux côtés du peuple palestinien, qui lutte aujourd’hui avec héroïsme contre une nouvelle agression sioniste.

Le parquet a immédiatement fait appel de cette décision de libération.

Une nouvelle fois l’État français, qu’il soit gouverné par la gauche comme par la droite, a accepté les pressions des États-Unis, partie civile dans ce dossier, et reste inflexible dans son acharnement à garder Georges Abdallah prisonnier.

Le Collectif continue d’affirmer son soutien à Georges Ibrahim Abdallah et la mobilisation, qui ne cesse de grandir, ne doit pas faiblir jusqu’à son retour dans son pays et parmi les siens.

Collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah
21 novembre 2012

[email protected] – http://liberonsgeorges.over-blog.com