Aller à…
RSS Feed

Des unités israéliennes font partie des forces d’intervention en Syrie


Une unité de Des unités militaires israéliennes se trouvent depuis bien longtemps en Syrie dans le but affiché de maitriser l’arsenal chimique syrien. Cette information révélée pour la première fois par des sites syriens locaux, dont Syria Truth a été confirmée par le magazine allemand Focus, selon lequel cette force appartient à l’unité d’élite « Sayeret Matkal » . (Focus)
Le général Adnane SelloSyria Truth avait le mois de juillet dernier révélé que cette dernière était entrée en Syrie via Alep, à travers la Turquie,  grâce à l’aide du colonel syrien en défection et chef du Conseil militaire d’Alep, Abdel Jabbar Akidi. Auparavant, des rencontres avaient eu lieu en Turquie entre des experts israéliens de l’Institut biologique affilié au Premier ministre israélien avec le général syrien à la retraite Adnan Sello, en fuite en Turquie, et qui avait occupé le poste de vice-directeur d’administration de la guerre chimique au sein de l’armée syrienne régulière.

Parachutistes françaisDans le périodique allemand, il est écrit que la présence de la force d’intervention sioniste s’inscrit dans le contexte de la présence de forces d’élites occidentales, américaines et françaises en particulier, stationnées aux frontières jordaniennes de la Syrie. Elles seraient disposées à entrer en Syrie dès la chute du régime syrien, pour s’emparer de l’arsenal chimique et empêcher qu’il ne soit capturé par de soi-disant « révolutionnaires et terroristes ».

Delta force américaineLa force française formée de parachutistes a déjà effectué plusieurs missions d’exploration et s’est infiltrée en Syrie sous couvert d’un hopital de fortune pour les réfugiés syriens, installé dans la ville jordanienne al-Mafrak.

Un officier de l’unité des parachutistes stationnée dans la ville française de Calvi a confié au magazine allemand que des soldats de 135 pays forment cette unité. L’une de ces compagnies étant totalement arabe, pour ne pas du tout attirer l’attention.

Quant à la force d’intervention américaine, elle est formée des deux unités Delta Force et Ringers, entraînées aux combats dans le désert, et qui œuvrent de concert avec l’armée jordanienne.

almanar

4 Réponses “Des unités israéliennes font partie des forces d’intervention en Syrie”

  1. Francenaldo Amorim
    décembre 27, 2012 à 3:57

    Si ç´ est vrai, et les russes restent a donner seulement des oppinions de loin, alors , c´ est préocuppant.
    C´ est arrivé l´heure de la Russie et le´Iran d´entrer par le nort de la syrie, avec 2.000 tanks, 1t posicionner 100.00 soldads, dans les frontiéres, fermant par complet l éntrée des mercennaires et munitions.. Encercler tus ces assassins et les fare prisionniers, ou les envoyer por l ´enfer. Le peuple syrien ne peut pas perdre la confiance de securité dans son propre gouvernement.

  2. claudia
    décembre 27, 2012 à 10:42

    A remarquer: dès qu’une personalité de l’armée ou membre du gouvernement syrien fait défection et qu’il se rend sur un terrain neutre, la première chose qu’il fait c’est de communiquer avec l’ennemi et de lui fournir toutes les informations.

    Ce misérable mérite d’être appréhendé et pendu devant la population de Damas parce que son geste non réfléchi peut avoir des répercussions néfastes sur la nation. Autrement dit, celui qui fait défection est un traitre, rien d’autre.

  3. claudia
    décembre 27, 2012 à 10:47

    @Franceanaldo

    Malgré que vous ayiez raison pour que les Russes et les Iraniens entrent massivement en Syrie afin de sauver le pays, je crois qu’il est trop et cela pourrait être perçu comme une « invasion illégale » ou de l’ingérence. Cependant, si toutefois il est ouvertement prouvé qu’ils se trouvent des bottes de soldats étrangers sur le terrain surtout afin d’essayer d’assassiner Al-Assad, alors là oui, je crois que la Russie et l’Iran vont réagir violemment.

  4. Francenaldo Amorim
    décembre 28, 2012 à 2:07

    Selon information par l ´internet, il y a déjà des milliers des mercenaires dans les rangs des rebelles ou mieux des terroristes, Le Qatar et l ´Arabie Saoudite et la Turquie, encadrent ces groupes avec des soldats déguisés en civils mercenaires, avec des fausses identités.Lorsqu’ils sont pris , ils sont identiques comme civils et pas de militaires. Selon un internaute Turque, il a affirmait q´il a écouté d´un famillier qui est à l ´armée, entrainé en missiles « Sting » et maintenant il est au le front d ´Alep,incorporé aux milices rebelles, préparé pour détruire des tanks, hélicoptères ou mêmes des avions de chasses.
    Il a dit qu´il a aussi des qataris et d´ autres nationalités, appartenant a des commandos spéciaux de ces pays.