Aller à…
RSS Feed

Ecoutes de la NSA et du Mossad: Hollande se moque des Français


Par Gilles Munier

François Hollande ne tient pas à ce que la NSA et l’Unité 8200 israélienne l’écoutent, ne serait-ce que pour protéger les petits secrets de sa vie privée. C’est bien compréhensible, mais cela ne va pas plus loin. Pour ce qui est des 70,3 millions d’enregistrements de données téléphoniques effectués par la NSA en France, il ne s’indigne que pour la galerie.

Le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung (26/10/13), se basant sur des informations émanant d’Edward Snowden, rappelle que les services de renseignement français collaborent étroitement avec ceux des Etats-Unis dans le cadre du programme Echelon et plus particulièrement d’un accord secret nommé « Lustre ».

Echelon, appelé aussi « Five Eyes » (Cinq Yeux), est un réseau mondial d’écoute des communications privées et publiques créé secrètement en 1946 par les Etats-Unis, le Grande-Bretagne, le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Le Süddeutsche Zeitung ajoute que les services de renseignement français transfèrent de ce fait et « systématiquement des informations» aux fondateurs du réseau et à ses partenaires parmi lesquels… Israël (nom de code Ruffle).

Alors, quand l’Elysée se fend d’un communiqué pour dire que François Hollande a fait part à Barack Obama « de sa profonde réprobation à l’égard de ces pratiques, inacceptables entre alliés et amis, car portant atteinte à la vie privée des citoyens français »… de qui se moque-t-il ?

*http://www.elysee.fr/communiques-de-presse/article/entretien-telephonique-avec-le-president-barack-obama/

Sur le même sujet, lire aussi :
Le Mossad a mis l’Elysée sur écoute
http://0z.fr/tc3dp