Aller à…
RSS Feed

En direct de Gaza La revue « Chrétiens de la Méditerranée » publie un article sur le livre « Etre non-violent à Gaza »


de Ziad Medoukh

Mardi 12 mai 2020

Le site de la revue française  » Chrétiens de la Méditerranée » a consacré deux pages de son numéro de fin avril 2020 pour parler du livre « Etre non-violent à Gaza » publié par Ziad Medoukh, professeur de français, universitaire, écrivain et poète d’expression française en France en novembre 2019.

Cette analyse du livre est faite par Jean-Bernard Jolly, responsable du site, qui a commencé par présenter l’auteur : professeur de français engagé dans des actions de solidarité citoyenne et de résistance non-violente. C’est bien l’action non-violente qui est au centre de son livre.

Pour cet éditorialiste « Etre non-violent à Gaza » est d’abord un témoignage écrit par l’observateur palestinien francophone, qui vit et travaille sur place, qui poursuit son combat par l’éducation et la promotion des principes de la non-violence, notamment auprès des jeunes générations.

Il a ajouté : dans « Etre non-violent à Gaza »,Ziad Medoukh présente et analyse l’initiative originale que constitue la « grande marche du retour », ainsi que les nombreuses actions de résistance non-violente initiées par la société civile de Gaza, en particulier par les jeunes et les étudiants de Gaza

Dans une démarche pédagogique destinée d’abord à un public occidental auquel les médias conventionnels ne donnent pas toujours les informations nécessaires à une bonne compréhension de la situation, nous avons opté pour une approche thématique et diversifiée.

Plusieurs thèmes ont été retenus pour leur importance dans le décryptage de la situation à Gaza : la grande marche du retour et ses conséquences, les initiatives de la population pour sauvegarder le lien social (soutien psychologique aux enfants, encouragement au bénévolat, solidarité sociale, etc.), l’adaptation de l’économie au contexte du blocus (recherche de l’autonomie alimentaire, etc.), le rôle essentiel de l’éducation et de la culture dans la résistance pacifique, la place éminente des femmes dans ce combat pour la vie.

La conclusion rappelle alors que le choix de la résistance non-violente ne doit pas être vu comme la condamnation d’autres manières de lutter. Elle s’impose pour donner à un peuple sa cohésion et son goût de vivre jusque dans des conditions extrêmes.

Ce livre publié aux éditions Culture et Paix en collaboration avec Laurent Baudoin et Isabelle Mérian , contient 192 pages et 34 photos illustrant différents aspects de la vie quotidienne dans la bande de Gaza.

Pour commander ce livre, vous pourrez contacter l’éditeur Laurent Baudoin, Paris, France, [email protected]

Vous pourrez lire cette analyse dans le site français à partir de ce lien :

Être non-violent à Gaza

Les analyses et poèmes de Ziad Medoukh
Le dossier des prisonniers palestiniens
Les dernières mises à jour

Source : Ziad Medoukh

About Ginette Hess Skandrani

écologiste, membre co-fondatrice des verts, anti-colonialiste et solidaire des peuples opprimés du monde arabe, dont les Palestiniens et d'Afrique.