Aller à…
RSS Feed

En vue de diviser la Syrie: des représentants de la communauté kurde de Syrie à Washington


Des responsables américains rencontrent cette semaine à Washington des représentants de la communauté kurde de Syrie dans la perspective de construire une « opposition plus unie » face au président Bachar al-Assad, a indiqué mardi le département d’Etat.

Robert Ford, l’ancien ambassadeur américain à Damas qui a quitté le pays pour des raisons de sécurité, et le coordinateur spécial pour la Syrie, Fred Hof, rencontrent des représentants du Conseil national kurde (KNC), a annoncé à la presse le porte-parole adjoint du département d’Etat, Mark Toner.
« Cela fait partie des efforts, des discussions que nous continuons de mener (…) pour aider l’opposition syrienne à construire une opposition plus unie face à Assad », a déclaré M. Toner, en précisant que c’était la première visite du KNC à Washington.
« Ils ont discuté de la révolution syrienne et plus spécifiquement de ce que le KNC peut faire, avec les autres groupes de l’opposition, pour aider la transition vers la démocratie » dans le pays, a-t-il ajouté.

Les Kurdes de Syrie représentent environ 9% de la population et sont installés essentiellement dans le nord-est du pays et à Damas, où ils forment une importante minorité.
Affirmant faire l’objet d’une politique discriminatoire depuis plusieurs décennies, ils réclament la reconnaissance de leur langue et de leur culture et veulent être traités comme des citoyens à part entière. Ils disent aussi revendiquer des droits politiques et administratifs.

L’ambassadrice américaine à l’ONU, Susan Rice, a indiqué mardi que les Etats-Unis restaient déterminés à accroître la pression sur le président syrien Bachar al-Assad pour qu’il quitte le pouvoir.

Source: AFP