Aller à…
RSS Feed

Etats-Unis : Comment la CIA recrute des étudiants universitaires libanais


FRANCE-IRAK ACTUALITES
Samedi 7 avril 2012

Revue de presse (infos d’Al Manar -6/4/12)*

Un réseau estudiantin libanais a décidé de rassembler tous les clubs universitaires libanais aux Etats-Unis afin de « veiller aux intérêts des étudiants et d’assurer des emplois pour eux ». Comment ? A travers des «sessions d’information » dirigées et financées par l’agence de renseignements centrale américaine (CIA) dans le but de faire de ces étudiants des espions !

Ce rassemblement se tient chaque année depuis 2008 dans les différents Etats américain. L’association estudiantine américano-libanaise a pris à sa charge de recruter et d’enrôler les jeunes libanais dans les rangs de la CIA, sous le slogan « nous travaillons pour assurer des emplois aux étudiants libanais aux Etats-Unis ».

Chercher des étudiants

« intelligents

et maîtrisant de multiples langues internationales »

Une fois de plus donc, les Libanais se permettent de collaborer avec la CIA sous des angles différents. Pour justifier cette collaboration, ils prétendent que « l’agence ne fait pas partie du gouvernement américain, qu’elle ne promeut pas les politiques des Etats-Unis, mais qu’elle crée de nouveaux domaines d’emplois et de nouveaux horizons« !

Détenteurs de la nationalité américaine, ces étudiants d’origine libanaise ont adhéré au « éseau universitaire libanais» ou «Lebanese Collegiate Network » (LCN). Dirigé par des Libanais, ce réseau a pu  rassembler 20 clubs estudiantins et les a liés en un seul réseau.

Au-delà des congrès et des campagnes de dons, ledit réseau a organisé de multiples colloques depuis 2007 sur « l’agence de renseignement centrale » sous le parrainage de celle-ci. Les conférenciers ne sont autres que des membres de la CIA qui affichent clairement leur objectif : recruter des étudiants libanais. C’est justement la semaine dernière que la CIA a déclaré ouvrir ses portes à l’enrôlement des étudiants libanais, « intelligents et maîtrisant de multiples langues internationales », en échange de grosses sommes d’argent.

Cette annonce est survenue lors d’une exposition sur « les emplois et le volontariat » dans le cadre du 5ème congrès annuel du réseau libanais en question, tenu à l’université Loyola Marymount à Los Angeles.

En effet, la contribution financière de la CIA à ce réseau pendant des années pourrait être considérée comme une infraction flagrante aux lois régissant le travail de la CIA sur le sol américain. Cette loi permet à ladite agence de dépenser de l’argent dans des actions de recrutement directes aux Etats-Unis, mais elle n’est pas autorisée à soutenir des organisations américaines regroupant des Américains à l’intérieur du pays.

Qui donc a permis à cette organisation de financer un réseau estudiantin américain dans 20 Etats du pays ? Les responsables de la CIA, de la justice et du Congrès en sont-ils au courant ? Le Congrès sanctionnera-t-il la CIA pour avoir dépassé ses limites ? Et qu’en est-il aussi des universitaires libanais qui offrent leur service d’espionnage pour le compte d’un autre pays sous des différents prétextes ?

*http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=58219&cid=13&fromval=1&frid=13&seccatid=15&s1=1

Source: alakhbar: http://www.al-akhbar.com/node/61732