Aller à…
RSS Feed

ÉTUDE DE LA NOUVELLE PROPAGANDE DE GUERRE CONTRE LA SYRIE.


 130 000 mercenaires étrangers, dont au moins 10 000 tués
 
Le 13 janvier 2013, il y avait un peu plus de 65 000 mercenaires étrangers combattant en Syrie contre le régime antisioniste de Bachar Al Assad. Ce nombre a aujourd’hui énormément augmenté puisqu’il est passé, d’après les Américains eux-mêmes, à environ 130 000 !
 
 
Suivant une idée propagée par BHL, la propagande cherche désormais à nous faire croire que l’impérialisme américano-franco-sioniste va armer de prétendus « rebelles » soit-disant « syriens » afin qu’ils puissent combattre les djihadistes islamistes étrangers, qui sont pourtant en réalité des mercenaires financés, armés et entrainés par l’impérialisme lui-même !
 
 
Et, pour la « cohérence », BHL veut même nous faire croire que le pire des islamistes est Bachar el-Assad ! alors qu’il est à la tête d’un État laïc qui combat les islamistes, et qui fait ce qu’il peut pour protéger les chrétiens de leurs exactions.
 
Environ 130 000 mercenaires non syriens appartenant à 49 nationalités sont venus en Syrie combattre son régime laïc et antisioniste. La majorité écrasante de ces mercenaires venus des 5 continents se font appeler « djihadistes ».
 
S’agissant de leur financement, il proviendrait des quatre coins du monde, d’après le Washington Post. Après avoir longtemps dépendu des dons venus d’États du Golfe, dont le Qatar en particulier, ils reçoivent ces derniers temps des dons envoyés par des « particuliers aux tendances extrémistes », nous dit-on.
 
Mais n’importe quelle agence gouvernementale peut se cacher derrière n’importe quel « particulier » ! On veut donc nous suggérer, c’est-à-dire nous faire croire, que les USA ont cessé de financer — par le biais de leurs sociétés écran : Qatar, Arabie Saoudite, etc. — les mercenaires islamistes en Syrie. On nous prend pour des cons !
 
La source du texte d’Al Manar provenant d’un organe américain ; de la propagande, subliminale ou non, s’y est forcément glissée. Analysons par exemple la phrase :
 
« Environ 130 000 miliciens armés non syriens appartenant à 49 nationalités sont venus combattre en Syrie, non seulement contre le pouvoir syrien, mais aussi comme cela s’avère ces derniers jours, contre les rebelles syriens eux-mêmes. »
 
Cette phrase suggère que, dès le début, il y a eu des rebelles armés de nationalité syrienne, ce qui est faux. Au début, il y avait seulement des manifs, comme on en voit couramment en France. Manifs non armées, bien entendu. Comme en France, quoi !
 
À ma connaissance, ces manifs étaient essentiellement dues au fait que, depuis 2005, Bachar Al Assad avait commencé à céder à la mode internationale de privatiser les services publics ; alors que la Syrie fonctionnait encore jusqu’à cette époque comme un pays de l’Est, (RDA, Allemagne de l’Est, par exemple).
 
Mais, « l’sraël » et les USA — et la France, réduite au rôle de porte-parole d’Israël. Israël qui pouvait ainsi faire semblant de n’y être pour rien ! — ont voulu profiter de ces manifs pour détruire la Syrie antisioniste de Bachar.
 
L’impérialisme américano-sioniste a donc payé des officiers syriens pour qu’ils démissionnent (peu se sont laissés acheter !), et a financé des mercenaires islamistes venus du monde entier pour les faire combattre en Syrie, en les faisant passer pour des « rebelles syriens ».
 
Bachar, voyant cela, a cédé aux contestataires syriens sur bien des points. Il a fait une nouvelle constitution qui a été approuvée à 90% par les Syriens lors d’un referendum. Et il a fait de nouvelles élections législatives.