Aller à…
RSS Feed

Exactions israéliennes : lettre ouverte de l’Union des juristes arabes à Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU


Exactions israéliennes : lettre ouverte de l’Union des juristes arabes à Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU

Publié le : mardi 7 avril
E&R

À Genève, le 7 avril 2015

Monsieur le Secrétaire Général,

Notre Organisation, qui a le statut d’organisation consultative auprès du Conseil économique et social, a reçu des informations préoccupantes concernant Monsieur Sudki Al-Moket.

Il s’agit d’un citoyen syrien, né le 17 avril 1967, à Majdal Shams, dans le Gollan syrien, aujourd’hui territoire occupé.

Le 23 août 1985, alors qu’il était encore étudiant, Monsieur Sudki Al-Moket a été arrêté et torturé par l’armée israélienne. Il a été maintenu prisonnier vingt-sept ans durant, pour n’être libéré que le 22 août 2012.

Or, il vient d’être à nouveau arrêté, le 25 février dernier, par l’occupant israélien, sous le prétexte qu’il dénonçait la collaboration de ce même occupant et des groupes terroristes qui commettent des exactions sur les populations du Golan et en Syrie.

Les israéliens interdisent depuis cette arrestation à ses avocats, Maître Yamen Zidane et Maître Reslan Mahamid, d’entrer en contact avec leur client.

Nous vous prions, Monsieur le Secrétaire Général, de bien vouloir intervenir auprès des autorités israéliennes pour qu’elles mettent un terme à ces pratiques contraires à tous les droits, pour que son intégrité et sa vie soit préservées, et pour qu’il soit libéré sans délai.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Secrétaire général, l’assurance de ma haute considération.

Dr. Elias Khouri
Représentant de l’UJA auprès de l’ONU à Genève

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x