Aller à…
RSS Feed

Fabius, expert international en contamination mortelle et en chasse au dictateur


Oublions le scandale du sang contaminé par le virus du sida distribué à des hémophiles qui en sont morts. Fabius a comparu en 1999 devant la Cour de justice de la République pour homicides involontaires : il a été innocenté. Il n’était pas au courant des risques.

Oublions l’hospitalité durable (1) accordée en France par Fabius au dictateur haïtien « Bébé Doc » qui venait de faire tirer sur des écoliers. Fabius n’était pas au courant des tirs.

Par bonheur, à s’être frotté ainsi aux produits et aux hommes qui tuent, notre ministre des Affaires guerrières étrangères a acquis une expertise supérieure à celle des enquêteurs de l’ONU.

Dès lors, quand Carla del Ponte, une magistrate suisse, enquêtrice de l’ONU, évoque, le 5 mai 2013 des témoignages selon lesquels les rebelles ont « fait usage de gaz sarin », quand l’équipe d’enquêteurs qui lui a succédé affirme que des armes chimiques ont été utilisées en Syrie sans pouvoir en préciser l’origine, Fabius, lui, y voit clair : « Cela ne fait aucun doute », « le rapport est accablant pour Damas », le coupable et responsable est celui dont Fabius disait déjà en 2012 qu’il « ne méritait pas d’être sur cette terre » (2).

Théophraste R.

PS. Pendant que je surveille Fabius, personne ne s’occupe de son gosse, ce non-imposable qui dépense des millions d’euros.

(1) http://www.legrandsoir.info/Laurent-Fabius-a-egare-son-dictateur.html

http://www.legrandsoir.info/bebe-doc-ce-dictateur-que-la-france-couva.html

(2) http://www.legrandsoir.info/zero-est-arrive-he-he-sans-s-presser-he-he…

URL de cette brève 3606
http://www.legrandsoir.info/fabius-expert-international-en-contamination-mortelle-et-en-chasse-au-dictateur.html