Aller à…
RSS Feed

Fabius Promet De Développer La Croissance et les Investissements Français… En Israël


Fabius Promet De Développer La Croissance et les Investissements Français… En Israël

Lors de son intervention le 8 Avril au dîner annuel de la CCFI – Chambre de Commerce France Israël – Fabius agent d’influence sioniste a exprimé clairement son objectif premier en s’emparant du portefeuille du Développement International : utiliser ses fonctions pour favoriser la croissance et le développement économique d’Israël en encourageant les entreprises françaises à investir non pas en France pour y créer des emplois mais dans l’entité coloniale juive sioniste. Délocalisation des capitaux délocalisation du savoir-faire délocalisation des emplois… en Israël : coût pour les contribuables français 50 milliards d’Euros.

Fabius est plus soucieux du développement économique et de la croissance d’Israël qu’il ne l’est de la France .
Une nouvelle fois c’est l’ambigüité de l’allégeance à l’entité coloniale juive sioniste qui est mise en évidence chez l’un des plus hauts responsables de l’état français comme le montre son discours (en PJ ci dessus ) devant des Juifs sionistes heureux de voir le ministre des affaires étrangères et du développement international du gouvernement PSSioniste de la France se mettre avec empressement au service de leur «état juif ».
Le discours de Fabius en dit long sur le généreux «partenariat» proposé par Fabius à cette entité coloniale juive sioniste.

« A l’occasion du 65e anniversaire des relations entre la France et Israël, des efforts importants sont faits par nos deux pays pour hausser nos relations économiques à un niveau qui correspond mieux à la proximité qui est la nôtre, politiquement et humainement.

Nous devons, en effet, faire mieux.

la France ne peut rester à l’écart de la croissance et de la transformation d’Israël. Le moment est venu de renforcer notre partenariat stratégique dans les domaines économique, mais aussi scientifique et technique. Cette volonté commune a constitué le leitmotiv de la visite d’État du Président… »

Fabius encourage les entreprises françaises à investir non pas en France pour créer des emplois mais en Israël :

« Le moment est favorable et doit être saisi. Nous créons en France les conditions d’un développement des investissements internationaux… »

Autrement dit le cadeau de 50 milliards d’Euros que la clique PS-Sioniste d’Hollande veut faire aux patrons voyous du Big Bizeness français – ce ne sont pas les PME créatrices d’emplois sur le plan local et national qui en bénéficieront nul doute – c’est pour développer entre autres l’économie de l’entité coloniale juive sioniste.
Car parmi les invités de marque de ce dîner on notait la présence d’entreprises du big Bizeness français telles :

ACCOR, ALSTOM, BOUYGUES TELECOM, CLUB MED, LA FRANÇAISE DES JEUX, L’OREAL, ORANGE, PRESTIGE COMMUNICATION, PUBLICIS, ROTHSCHILD & CIE, SNCF, THALES, TOTAL…

Toutes piallent d’impatience à l’idée de recevoir ce somptueux cadeau de 50 milliards d’euros en plus de ce qu’ils grapillent déjà notamment en allègements fiscaux.
Il va s’en dire que le discours de Fabius a été chaudement accueilli à ce dîner de la CCFI comme en témoigne le discours d’Henri Kukierman président de la CCFI.
Dans son discours (voir PJ ci dessous ) d’ouverture du dîner Kukierman a largement fait l’éloge de la nécessité d’investir en Israël et salué les efforts du gouvernement PSSioniste Fabius pour accroître ceux-ci :

« Les visites ministérielles sont nombreuses et l’Ambassade de France en Israël est symbolique non seulement de l’efficacité du Quai d’Orsay, mais également de l’importance que vous accordez, Cher Laurent Fabius, au développement international des entreprises françaises Comment remonter la pente et ramener notre pays au rang économique qui devrait être le sien en Israël ?

Les entreprises Françaises peuvent y trouver d’importantes opportunités :

Tout d’abord, bien évidemment, les industries et les services à fort contenu technologique qu’il s’agisse de créer des laboratoires de R&D ou des joint ventures avec des start ups très innovantes ou bien d’acquérir des entreprises qui apportent une avance technologique… »

En clair aux entreprises françaises investissez transférez votre savoir faire créer des emplois en Israël au gouvernement PS Sioniste aidez les avec des aides conséquentes.
Le message de Kukierman est clair : tout faire pour développer l’économie et la croissance israélienne… A la France et aux Français de payer la note.
Car ce que ne nous disent pas nos dirigeants inféodés à la dictature ultra libérale UE-US Sioniste c’est que sur ces 50 milliards offerts aux patrons du Big Bizeness une partie servira à aller investir à l’étranger dont Israël.
Ainsi donc Une partie de ces 50 milliards vont servir à délocaliser des capitaux du savoir faire et des emplois.
Le Lobby juif sioniste se place déjà au mieux pour que son « état juif » Israël en récupéré un gros %.

Sous couvert de «compétitivité» sur le marché international le gouvernement PS-Sioniste incite les entreprises à exporter leurs capitaux savoir faire emplois et par conséquent participe traitreusement à la désindustrialisation de la France aux pertes d’emplois et au chômage croissant des Français.
Ce sont les contribuables français qui en paient la note car ce n’est pas en allant investir en Israël que la croissance la relance industrielle redémarreront ni que des emplois seront créés ici en France.
La 3ème colonne juive sioniste qui hante les couloirs de l’Élysée du Quai d’Orsay de Bercy entre autres participe activement grâce à ses agents d’influence haut placés à ce détournement d’argent des contribuables français au sabotage de la croissance de l’économie en France.

PS : Patrick Drahi franco israélien patron de Numericable qui vient de racheter SFR ne paie pas d’impôt en France mais en Israël où il est domicilié tout comme de nombreux Juifs franco israéliens installés dans l’entité sioniste dont le patron du quotidien Libération Rothschild. Un accord signé entre la France et Israël permet à ces Franco israéliens de « délocaliser » leurs impôts dans cette entité

http://www.planetenonviolence.org/

Donc Isrl, c’est la France d’en haut, isn’t it ?