Aller à…
RSS Feed

Front du Non  » Conscience Citoyenne « 


Hier, à 13:38

Facebook est une société privée qui compte 2,6 milliards d’utilisateurs dans le monde. Quand on connaît la puissance médiatique de ce réseau social et sa capacité à déclencher des révolutions (cf Tunisie 2011), ou agir en faveur des lobbys pharmaceutiques et la vaccination pour tous, il est anormal que cette société soit la propriété privée d’un petit nombre d’individus.

Pour garantir transparence, démocratie et liberté d’expression, cette plateforme devrait être la propriété collective de tous ses utilisateurs car c’est nous tous, qui par nos contenus la faisons vivre et prospérer.

Sinon ce n’est qu’un instrument de manipulation de l’opinion publique au service du sionisme et de tous les lobbys et pouvoirs proches de Mark Zuckerberg.

Facebook a engagé l’ancienne directrice générale du ministère de la justice israélien comme membre de son nouveau conseil de surveillance. Cet organe déterminera effectivement les contenus à censurer ou à autoriser sur la plateforme des réseaux sociaux. Emi Palmor a dirigé le ministère de la justice de 2014 jusqu’à son licenciement l’année dernière.

Sous sa direction, le ministère israélien de la justice « a demandé à Facebook de censurer le discours légitime des défenseurs des droits humains et des journalistes parce qu’il était jugé politiquement indésirable », ont déclaré ce mois-ci des groupes de la société civile palestinienne.

Les groupes ont condamné la sélection de Palmor par Facebook, mettant en garde contre son rôle potentiel dans le musellement de la liberté d’expression et la censure des défenseurs des droits humains, en particulier les voix palestiniennes, arabes et musulmanes sur la plateforme.

La Coalition des Droits Numériques Palestine, le Conseil des Organisations Palestiniennes des Droits Humains et le Réseau des Organisations Non Gouvernementales Palestiniennes demandent instamment à Facebook de « considérer les graves conséquences que le choix d’Emi Palmor pourrait avoir en particulier sur les défenseurs des droits de l’homme palestiniens et sur la liberté d’expression en ligne pour la défense des droits des Palestiniens ».
Facebook a engagé l’ancienne directrice générale du ministère de la justice israélien comme membre de son nouveau conseil de surveillance.Cet organe
À propos de ce site web
oumma.com
Facebook nomme un censeur et ex-haut fonctionnaire israélien au conseil de surveillance
Facebook a engagé l’ancienne directrice générale du ministère de la justice israélien comme membre de son nouveau conseil de surveillance.Cet organe

About Ginette Hess Skandrani

écologiste, membre co-fondatrice des verts, anti-colonialiste et solidaire des peuples opprimés du monde arabe, dont les Palestiniens et d'Afrique.