Aller à…
RSS Feed

Genève-2 : François Hollande bientôt en Arabie Saoudite ?


Samedi 14 décembre 2013

Par Johnny Mnayyar (Revue de presse : Al Joumhouria, repris par Médiarama – 13/12/13)*

Des informations provenant de sources diplomatiques évoquent une concertation entre Paris et l’ambassade des Etats-Unis dans la capitale française sur le dossier syrien. Les débats ont porté sur la situation sur le terrain, les grandes lignes de la conférence de Genève 2, l’éventuelle infiltration de groupes terroristes au Liban. A l’occasion de ces entretiens, les responsables français ont informé leurs homologues américains des contacts entre plusieurs responsables de sécurité européens et les services de sécurité syriens, représentés par le général Ali Mamlouk, s’agissant de l’enquête menée auprès des extrémistes arrêtés par les autorités syriennes.

La France a toutefois fait savoir à ses interlocuteurs américains que ces contacts ont été gelés ces dernières semaines par la Syrie, qui a posé la condition suivante: la coopération sécuritaire ne reprendra qu’à travers les ambassades à Damas dans les différents pays, une fois rouvertes… Il semblerait que certains pays européens envisagent effectivement de rouvrir leurs chancelleries dans la capitale syrienne, en y limitant leur représentation aux fonctionnaires de deuxième catégorie et aux attachés militaires.

Des sources diplomatiques ajoutent que le président François Hollande s’apprête à effectuer une visite en Arabie saoudite le 29 décembre. Le chef de l’Etat français, qui en a assuré la coordination avec Washington, veut que cette visite intervienne avant Genève 2, afin de débattre des dossiers qui mécontentent les Saoudiens, surtout que la France organise et parraine la délégation de l’opposition syrienne. Selon les mêmes informations, Hollande évoquera lors de ses entretiens à Riyad la situation intérieure au Liban, l’objectif étant d’assurer une couverture politique totale à l’Armée libanaise pour qu’elle vienne à bout des groupes terroristes, mais aussi d’aider à débloquer la crise politique dans le pays.

*http://gallery.mailchimp.com/fdeacba4fa4c5ec4d8ce5787c/files/Mediarama_482.pdf