Aller à…
RSS Feed

Golfe persique : Déploiement des forces navales américano-britanniques


Site Web: www.partiantisioniste.com


Le quotidien anglais The Sun révèle dans son édition du 26 février que la Grande-Bretagne envisage

de renforcer sa présence dans la région du Golfe par « l’envoi de centaines de soldats et d’un sousmarin

nucléaire, sur fond de tensions avec l’Iran ». La Grande-Bretagne projette également

« d’envoyer un bataillon d’infanterie aux Emirats Arabes Unis, son allié solide dans la région », un

sous-marin équipé de missiles et des avions de combat. La Marine royale a déjà posté « sept navires

de guerre dont le destroyer Daring, réputé comme étant l’un de ses plus modernes ». Selon le

ministère de la défense britannique, un nouveau conflit armé contre le régime iranien est inévitable,

ce n’est plus qu’une question de temps, un an et demi ou deux ans!

Le quotidien américain Wall Street rapporte que le Pentagone va installer de nouveaux dispositifs

de surveillance et des systèmes de détection anti-mines, afin d’empêcher toute tentative iranienne de

fermer le détroit d’Ormuz. L’armée américaine accélère la modernisation de ses navires afin qu’ils

puissent être capables d’intercepter les missiles iraniens lancés à partir des côtes !

Alors que les hauts fonctionnaires de la Maison Blanche évitent de parler du sujet, les planificateurs

de guerre ont déjà pris les mesures concrètes et se préparent à un éventuel conflit avec l’Iran. Selon

le quotidien The Sun, « les planificateurs du ministère de la Défense britannique ont imaginé le pire

des scénarios de guerre au début de cette année », surtout après avoir constaté que le conflit semble

inévitable tant que le régime iranien poursuit ses ambitions nucléaires. Un porte-parole du ministère

de la Défense britannique précise : « Nous avons mis en place des plans d’urgence en fonction des

différents scénarios possibles dans toutes les régions du monde. Nous souhaitons une solution

politique et non militaire ».

Des responsables israéliens ont récemment intensifié leur rhétorique de guerre et menacent l’Iran de

frappes militaires si les sanctions américaines échouaient à persuader Téhéran d’abandonner son

programme nucléaire civil !

Le 9 février, le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman avait déclaré :

« Tandis que les sanctions internationales ne parviennent pas à persuader l’Iran de stopper son

programme nucléaire, Israël dispose de nombreux moyens ». Dans une interview accordée mercredi

29 février, il répond aux récents avertissements russe et américain sur les conséquences d’une

attaque de l’Iran et déclare : « Ce n’est pas leur affaire ». Puis il ajoute : « la sécurité des citoyens

d’Israël, l’avenir d’Israël, c’est la responsabilité du gouvernement israélien ».

Cette réponse d’Avigdor Lieberman sonne comme un avertissement à l’Occident et au reste du

monde, Israël est prêt à rentrer en conflit contre l’Iran…

Parti Anti Sioniste