Aller à…
RSS Feed

Grossière manipulation sarkoziste éventée : Gilles Jacquier a été tué par l’opposition armée syrienne par Gilles Munier


samedi 21 janvier 2012

Un article de Georges Malbrunot, paru dans Le Figaro du 20 janvier*, à mis un terme à l’instrumentalisation nauséabonde de la mort de Gilles Jacquier, grand reporter de France 2, tué à Homs par un obus de mortier.
Dès l’annonce de son décès, Alain Juppé, Nicolas Sarkozy et quelques journalistes aux ordres ont accusé – sans preuves à l’appui – le « régime de Bachar al-Assad » d’être le commanditaire de cet « acte odieux » : «les responsables syriens étaient seuls à savoir qu’un groupe de journalistes occidentaux visitait Homs ce jour-là, et dans quel quartier il se trouvait», disait-t-on à l’Élysée qui sommait les autorités syriennes de faire « toute la lumière sur la mort d’un homme qui ne faisait que son métier : informer ».

Aujourd’hui, l’acte est toujours aussi odieux, mais il s’avère que le journaliste a été tué par l’Armée syrienne libre qui voulait « donner une leçon aux miliciens pro-Assad ». L’information était connue dès le lendemain de l’attaque. Le responsable de l’organisation des droits de l’Homme à Homs, à l’origine de la nouvelle, est prêt à témoigner devant une commission d’enquête.
Fermer le bureau de l’ASL à Paris

Le représentant de l’Armée syrienne libre (ASL) à Paris a déclaré que son organisation ne dispose pas de mortiers. Il ment effrontément. On sait maintenant qui a manipulé l’opinion publique, et ce n’est pas Bachar al-Assad… Y aura-t-il un candidat à l’élection présidentielle ou un parlementaire pour interpeller Nicolas Sarkozy sur la présence d’un bureau de l’ASL sur le sol français, exiger sa fermeture et l’ouverture d’une enquête sur ses activités ? Les officiers de la DGSE qui – selon Le Canard Enchaîné du 23 novembre dernier – forment en Turquie et au nord du Liban des déserteurs syriens à la guérilla urbaine, seront-ils rappelés ? Il faut absolument mettre un terme aux tentatives de déstabilisation de la Syrie par la France.

* Jacquier aurait  été victime d’une bavure des insurgés, par Georges Malbrunot
http://www.lefigaro.fr/international/2012/01/20/01003-20120120ARTFIG00667-jacquier-aurait-ete-victime-d-une-bavure-des-insurges.php