Aller à…
RSS Feed

HOMMAGE. Jacques Vergès: un lion ne meurt jamais, un grand homme « éternel » est parti


Publié le 16 août 2013

Allain Jules
Anticonformiste, faisant un vrai travail d’avocat, qui est celui de défendre tous, sans exclusive, Jacques Vergès fut le nec plus ultra des barreaux français. Le plus juste, le plus engagé ; le plus classe, le plus fort. Simplement. Définitivement. Un grand homme, qui ne se laissait pas marcher sur les pieds. Une icône des barreaux en somme, toujours prompt à défendre les causes « perdues ».
Il avait cette particularité d’envoyer ballader ceux qui le jugeaient, arguant avec raison que tout le monde a droit d’avoir un avocat, malgré les crimes qu’il aurait commis, d’autant plus que la présomption d’innoncence existe dans le code Napoléon (pénal).
Epicurien et bon vivant, toujours avec son cigare, Jacques Vergès est éternel. Défenseur de tous ceux qui, comme Klaus Barbie, Laurent Gbagbo ou Mouammar Kadhafi, mis au banc de la « communauté internationale », ces faits relèvent du courage de l’homme. Un grand parmi les GRANDS. Que dire de plus ? Bref, les justes sont en deuil, les injustes jouissent…
RIP !