Aller à…
RSS Feed

Irak: clôture du dossier d’indemnisation du Koweït au début de l’année 2022


Publié par Gilles Munier sur 3 Novembre 2021, 08:46am

Catégories : #Irak, #Koweit

Après trois décennies de paiements pour dédommager de l’invasion du Koweït au début des années 90, selon le conseiller financier du Premier ministre irakien

Revue de presse : Agence Anadolu (2/11/21)*

Mazhar Mohamed Saleh, le conseiller financier du chef du gouvernement intérimaire irakien, a déclaré, ce mardi, que son pays mettrait un point final au dossier d’indemnisation du Koweït au début de l’année 2022.

C’est ce qui ressort d’une déclaration faite par Saleh à l’agence de presse officielle irakienne, un jour après l’annonce de Bagdad du paiement de la somme de 490 millions de dollars, ce qui ne laisse que 629 millions de dollars d’indemnisation à payer sur un total qui s’élève à 52,4 milliards de dollars.

Saleh a déclaré : « l’Irak a récemment payé 490 millions de dollars du montant d’indemnisation, approuvés par le Comité d’indemnisation des Nations Unies, et s’efforcera de payer le montant restant, estimé à 629 millions de dollars, au début de l’année prochaine ».

Et d’ajouter : « ce que nous attendons l’année prochaine, c’est la suppression de la dernière trace de la septième décision (la résolution sur l’indemnisation) imposée par le Conseil de sécurité à l’Irak, il y a plus de 30 ans, en raison de la guerre du Koweït, et la clôture de ce dossier pour toujours ».

En 1991, un Comité d’indemnisation des Nations Unies a été formé, obligeant Bagdad à verser 52,4 milliards de dollars d’indemnisation aux particuliers, entreprises, organisations gouvernementales entre autres, qui ont subi des pertes résultant directement de l’invasion et de l’occupation du Koweït.

L’Irak a cessé de payer cette indemnisation entre 2015 et 2017, durant la guerre contre Daech, qui avait pris le contrôle d’un tiers du pays, avant la reconquête de ce territoire en 2018.

L’Irak verse le montant de l’indemnisation à un fonds des Nations unies créé sous le nom de Fonds d’indemnisation des Nations Unies, en soustrayant un pourcentage aux ventes de pétrole irakien.

L’Irak tire environ 92 % de ses revenus annuels des exportations pétrolières.

Traduit de l’arabe par Mounir Bennour

*Source : Anadolu

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x