Aller à…
RSS Feed

Irak dans la presse : les US fuient l’Irak, et Blair est un fou arrogant…No comment


Irak dans la presse : les US fuient l’Irak, et Blair est un fou arrogant…No comment
simone lafleuriel-zakri
16/05/2014

UN fou oui , et qui devrait être interné en urgence : Boris Johnson maire de Londres

Pour fuir l’Irak , les Américains et us,cia et mercenaitre compris qui y vivent sont en train de prendre la fuite, morts de trouille face à leurs créatures qu’ils croyaient avoir modelées à leur image mais qui finalement ont dépassé le modèle qu’ils avaient imposé à cousp de dollars et par la force bestiale Ils sont à la recherche de pistes d’atterrissage sécurisés ! Si ce n’était pas si affreux une fois de plus pour les irakiens, on serait mort de rire !
Qui croit sème le vent, engendre la tempête ET devrait périr dans l’ouragan déchaîné par ces fous…. Hélas qui meurt une fois de plus ? les populations d’Irak et de Syrie !
ET à propos de ces cinglés de Bush (aujourd’hui silencieux car tout à fait abruti sans aucun doute par l’alcool ) et de ce débile de Tony Blair dont les médias continuent à nous diffuser les insanités, il apparait que nous ne sommes t pas les seuls à le dénoncer pour ce qu’il est : un voyou complice et criminel …! mais qui continue à avoir été délégué pour débiter des mensonges éhontés sur la région qu’il a contribué à mettre à terre ! !
A lire ‘OLJ ) ce jugement du maire de Londres Boris Jonhson – mais qui vient un peu tard, et est une dénonciation pas assez forte hélas !

MAIS bon, ce n’est pas demain la veille qu’on entendre un maire socialiste crier au fou à la vue d’un fabius (qui aujourd’hui, se la ferme !)
N étaient -ils pas tous à se dire, ces voyous et sur le modèle de l’Irak Buchienne « amis du peuple syrien » ces Blair – Fabius-BHL manipulateurs de ces gogos larbins-opposants aujourd’hui à la retraite au Qatar pour certains, et les autres, disparus de la circulation en attente de postes rémunérés en dollars dans quelque pays du golfe arabo-persique ?
…………….

GB/Irak: Tony Blair est « devenu fou », selon le maire de Londres
Les propos de Tony Blair sur l’Irak ont soulevé un tollé en Grande-Bretagne où le maire de Londres en est « arrivé à la conclusion » lundi que l’ancien Premier ministre était « devenu fou ».
Tony Blair, actuel envoyé spécial du Quartet (Nations unies, Union européenne, Etats-Unis et Russie) au Proche-Orient, a déclaré dimanche que l’offensive jihadiste en cours en ce moment en Irak n’avait aucun lien avec l’intervention américaine et britannique d’il y a 11 ans.

Cette prise de position de l’ancien Premier ministre, très décrié pour son suivisme vis-à-vis des Etats-Unis en 2003, lui a valu les critiques de toutes parts, y compris de son propre camp politique du Labour. « Je n’étais pas d’accord avec Tony à l’époque et je ne le suis pas aujourd’hui », a affirmé son ancien vice-Premier ministre, John Prescott. Tony Blair a eu « absolument et durablement tort, tort et encore tort » sur cette question, a insisté l’ancienne ministre du Développement international Clare Short, qui avait démissionné en 2003 suite à l’intervention en Irak. Ancien secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Mark Malloch Brown, a carrément supplié Tony Blair de « garder le silence ».

Les critiques les plus virulentes à droite sont venues du maire conservateur de Londres, Boris Johnson, qui en est « arrivé à la conclusion que Tony Blair est devenu fou », dans sa chronique hebdomadaire pour le Daily Telegraph lundi. « Il a fait des déclarations qui laissent pantois et qui sont tellement en décalage avec la réalité qu’il a certainement besoin d’une aide psychiatrique professionnelle », écrit-il. « La guerre en Irak a été une erreur tragique », ajoute Boris Johnson, qui, tout en reconnaissant avoir voté en faveur d’une intervention à l’époque, accuse Tony Blair de « nier les faits » et de vouloir « réécrire l’histoire »

Le maire de Londres estime que Tony Blair et le président américain de l’époque, George W Bush, avaient fait preuve d’une « arrogance invraisemblable » en pensant que le renversement de Saddam Hussein n’allait pas entraîner une instabilité directement responsable de la mort de plus de 100.000 Irakiens….. » sur OLJ

PS :Hélas beaucoup ,beaucoup plus hélas de victimes irakiennes et le massacre continue !

0 0 voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x