Aller à…
RSS Feed

Iran : l’aveu des Israéliens qui met à nu les Occidentaux


Publié le1 juin 2012 par Allain Jules

 

Mahmoud AhmadinejadMahmoud Ahmadinejad

Il y a quelques semaines, nous revenions sur la vraie déclaration du président iranien sur le sionisme et non Israël, triturée, massacrée et violée outrageusement. Il avait dit ceci en 2006 lors d’une conférence sur le sionisme: « L’Imam (Khomeini / ndrl) disait que ce régime qui occupe Jérusalem doit disparaître de la page du temps. » Or, en Occident et en Israël, c’était devenue « rayer Israël de la carte », bien qu’il n’ait jamais prononcé les mots « carte », « rayer » ni même « Israël ». Une falsification et une violation de la vérité qui en dit long sur le règne du mensonge officiel.

Voici, en Israël même, on reconnait enfin que Mahmoud Ahmadinejad n’a jamais dit qu’il voulait “rayer Israël de la carte”. Et ceci, de la bouche même du vice-premier ministre de ce pays. Pourquoi alors certains continuent de mentir sur ce sujet ? Cette volonté de triturer la réalité, de torturer la vérité est probablement le mal du siècle. Or, avec le développement des communications, maintenant, considérant que la dictature verbale et le terrorisme intellectuel ne passent plus vraiment, les nouveaux désinformateurs usent désormais de la méthode forte: l’interdiction. Ils usent de tous les subterfuges pour faire interdire tous ceux qui peuvent leur causer du tort, devrais-je dire, éventrer leurs mensonges grossiers ? Sans doute. 

Nicolas Sarkozy, Jean-Luc Mélenchon et les autres répètent à satiété à qui veut l’entendre, ce mensonge abyssal et message subliminal relayé aussi dans tous les médias “mainstream”, sans exclusive. Donc, quand M. Dan Meridor, ministre du Renseignement et de l’énergie atomique déclare: “L’Iran n’a jamais appelé à rayer Israël de la carte”, sur Al Jazeera, c’est beaucoup de convictions qui tombent à l’eau. Même le premier ministre Benjamin Netanyahu relayait ce mensonge honteusement. 

Dan Meridor précise néanmoins que toute la politique de l’Iran vise à détruire Israël. On a beau chercher à comprendre cette diatribe mais, rien à l’horizon ne filtre. Il se peut que, un pays, est entrain de vouloir s’arroger le droit d’aller bombarder un autre  sous de faux prétextes et sans aucun mandat international. Ce n’est surtout pas l’Iran, à qui on veut interdire maladroitement de développer au moins le nucléaire civil. En réalité, Israël a visiblement un blanc-seing caractéristique, pour se…défendre, bien sûr. Contre qui donc ? N’est-ce pas ce pays qui fait plutôt la guerre à tous ses voisins ? Liban, Palestine, Égypte ? Le sionisme étant une idéologie politique, elle peut être combattue, au même titre que le communisme où l’apartheid. Est-ce que ceux qui luttaient contre l’apartheid en Afrique du sud étaient essentiellement contre les blancs ? Que nenni. Alors, combattre le sionisme ne veut pas dire qu’on est antisémite comme certains veulent le laisser penser. C’est une escroquerie. D’ailleurs, en Iran, une forte communauté juive y vit en toute quiétude…