Aller à…
RSS Feed

IRAN: Le régime sioniste s’arroge le privilège des agressions


voici une adresse intéressante : http://free-medias.com/site/?p=1239

ainsi que deux petits articles qu’ils publient sur ce site.



Free Médias   Attention, Free-Medias n’est pas un site d’information corrompu par certains lobbys.Nous ne revendiquons aucune appartenance ou orientation politique, culturelle ou religieuse.

Notre seule finalité est de rapporter ou faire part le plus fidèlement possible des faits qui ont été constatés objectivement et qui dans la mesure du possible ne peuvent pas être contestés.

préventives !

August 18, 2012 in Proche Orient
Nous assistons à un débat surréaliste, entretenu par des médias aux ordres, et des gouvernements complices.

Quelles seraient les modalités d’une attaque sioniste contre l’Iran et quels seraient les risques pour ce pays?

Et tous les “experts” d’exprimer leurs avis, et les gouvernants leurs positions d’attentisme et de prudence.

Dans AUCUN média, n’est soulevée la question de la légitimité et de la légalité d’une telle agression.
Comme s’il était acquis et admis que le régime sioniste établisse les règles de droit qui lui conviennent.

Alors même que cet État depuis sa création, par la force et la violence, viole toutes les résolutions internationales, et en premier lieu, celle déjà de 1949, demandant le retour des réfugiés palestiniens victimes d’un nettoyage ethnique quasi intégral !

L’ Iran n’a fait la guerre à aucun voisin, n’occupe aucune terre étrangère.
On lui prête des déclarations agressives inventées par les officines sionistes.
Alors qu’on ne compte plus les agressions sionistes, les confiscations de terres palestiniennes, les ratonnades, l’apartheid en Cisjordanie, les destructions de maisons et de puits, les humiliations aux barrages, les arrestations arbitraires, les cours de “justice” militaires, etc.

Mais Israël A DÉCIDE que l’Iran ne devait pas avoir la technologie nucléaire.

Une bombe ? Et pourquoi pas ?

Le régime sioniste dispose au bas mot de 6 sous marins fournis par l’Allemagne et capables d’envoyer des dizaines de missiles à multiples ogives nucléaires, sans compter les avions et les missiles sol-sol.

Mais il veut être le seul MAITRE de la région et dicter sa politique aux voisins, avec la complicité des régimes sunnites, ces présidents et roitelets arabes qui ont abandonné toute dignité, et tout projet de développement réel, pour se maintenir au pouvoir, sous la protection de leur saigneur sioniste.

Source > Un texte de Jacob Cohen.

 

————————————————————————————————



l’escalade de la violence ou la surenchère sioniste :



États-Unis/Israël : Le président de la Knesset discrédite Obama  07/09/2012

Etats-Unis/Israël : Le président de la Knesset discrédite Obama
Le président de la Knesset, Réouven Rivlin, a qualifié jeudi la réintroduction de la phrase d’al-Qods comme capitale d’Israël dans le programme électorale de Barack Obama, désigné hier officiellement comme candidat démocrate à sa propre succession, de « tardive ». Il a indiqué que la suppression de cette phrase dès le début constitue « un recul par rapport à un engagement stratégique du gouvernement américain envers Israël ».

Rivlin, cité par le journal israélien « The Jérusalem Post », a déclaré que « je n’ai pas de doute que le Président Obama a réintroduit cette phrase de son programme électoral, pour des considérations politiques et électorales vu les critiques acerbes qu’il a subies en Israël et aux Etats-Unis ».

Les démocrates ont amendé mercredi le programme électoral du parti et y ont introduit l’expression d’al-Qods, capitale d’Israël.

Ce changement est intervenu à la dernière minute dans la foulée des critiques grandissantes de la part des congressistes démocrates qui ont indiqué que la phrase d’al-Qods qui a figuré dans le programme de 2008, a été supprimée du programme de 2012.

Rivlin avait auparavant déclaré qu’ »Obama ne comprend pas les réalités du Moyen-Orient ». Il a par ailleurs indiqué que « la suppression par les démocrates de la référence à al-Qods comme capitale uni d’Israël, suscite l’inquiétude plus que la polémique autour de l’Iran ».

http://www.gnet.tn/revue-de-presse-internationale/etats-unis/israel-le-president-de-la-knesset-discredite-obama/id-menu-957.html http://www.gnet.tn/revue-de-presse-internationale/etats-unis/israel-le-president-de-la-knesset-discredite-obama/id-menu-957.html  

Réponse ra