Aller à…
RSS Feed

ISRAEL OU L’OPIUM DES MEDIAS FRANCAIS


par Genji
A longueur de journée, la presse française nous martèle « liberté d’expression » et « droits de l’Homme ». Ce serait agréable et vraiment magnifique de vivre dans un tel contexte ! Rendons-nous compte : liberté d’expression pour le peuple palestinien et droit de l’Homme pour le peuple palestinien ??? Quelle avancée nous ferions alors ! Car dans ce pays, n’allons pas chercher ailleurs, il y a bien un « choc des civilisations »…
La civilisation du peuple qui cherche à comprendre et pose des questions honnêtes et légitimes, et de l’autre côté le « choc » qui vient de la civilisation de la presse occidentale : la Palestine est devenue un gros mots, une insulte au point que sur Canal+ il est interdit de porter un T-shirt « I Love Palestine » ou « Palestine » ? Ces mêmes personnes, n’en n’ayez cure vous aurait interdit de porter un T-Shirt « ANC » ou « Mendela » aux moments forts de l’Apartheid en Afrique du Sud.
Soyons très clairs : pour caricaturer le Prophète Mohammed c’est la liberté d’expression totale même chez Canal+ , mais porter un T-Shirt Palestine est un BLASPHEME ! Les voilà les caricatures qu’il faut faire pour toucher les médias occidentaux et donc français : des caricatures sur Israël. Et pour résister à la censure anti-palestinienne des médias français,  il faut continuer de porter des écharpes palestiniennes, il faut montrer des drapeaux palestiniens dans toutes les manifestations !
Voilà le talon d’Achille des médias français et occidentaux : la haine des Palestiniens, la volonté impériale de voire la Palestine disparaître des médias, de la Une, voire de la surface de la terre. Parce qu’empêcher un peuple sur-opprimé et sur-massacré de s’exprimer c’est l’étouffer ; l’étouffer après l’avoir mis aux portes de l’Humanité, après l’avoir enchaîné, emmuré, déshumanisé, tué en quelque sorte. Voilà le talon d’Achille de cette presse qui comme les barbares et Achille n’ont pas eu assez d’avoir traîné le cadavre d’Arafat, père de la Palestine dans la boue, se sont mis dans la tête de fracasser ses enfants un à un, en les jetant depuis  le mur barbare, symbole de la supériorité du Colon blanc, que Sharon a dressé autour de Gaza. Faire de Gaza un cimetière, ensevelir les palestiniens vivants voilà donc la haine des médias occidentaux qui prend forme.
J’espère que tous, dès à présent saurez vous passer de votre abonnement Canal+ car l’information est une arme, et en l’occurrence, cette arme est pointée sur la Palestine et son peuple. Regarder Canal+, même au moment des programmes décodés, c’est être d’accord avec la censure de la Palestine et c’est nier les souffrances du peuple palestinien.
Le Président de l’autorité palestinienne est actuellement à l’ONU pour défendre et améliorer le statut de son pays mis sous tutelle de l’empire colonial, et sous-traité par Israël . Avez-vous vu Mr Abbas à la télévision ? Avez-vous déjà entendu parler d’une interview d’Abbas par un médias audiovisuel français ou un médias de presse écrite français ? Personnellement, je n’ai rien vu.
Même la détention du franco-palestinien fut censurée par la presse française qui lui a préféré un soldat de l’armée coloniale israélienne. Voyons la belle idée ! La noble cause : un lâche qui tue des civils c’est plus valeureux qu’un jeune étudiant qui défend la cause de son peuple. Il pourrait venir en France et s’asseoir confortablement sur un canapé, étudier sans problèmes, non il préfère rester en Palestine et défendre celui de ses peuples qui est orphelin. Salah Amouri c’est autre chose qu’un journaliste de Canal+. Vu la réaction de Canal+, on imagine aisément le crime d’état qu’aurait commis la chaîne en appelant à la libération du jeune homme quand il était dans les geôles de Sharon. En dehors de Politis et de l’Humanité, pas un seul média national français n’a eu le courage d’affronter sa peur, sa crainte du pouvoir français et des milieux sionistes, et de mettre à la lumière la tragédie de ce jeune homme, jeté en prison à l’âge de 18 ans, suite à la décision de la junte au pouvoir en Israël. Est-ce étonnant d’une nation, où sans aucune protestation du peuple, des médias et des pseudo-intellectuels, on n’a fait rentrer aux Invalides la dépouille du roi de la torture pendant la guerre d’Algérie ? Est-ce étonnant ? Je ne le pense pas.
Ce matin, sur e-tele, on parle de « prestation spectaculaire » en désignant la ridicule prestation de l’américain Netanyahu que Washington a installé à la tête d’Israël. Car inutile de parler de « premier ministre israélien », ce type est un américain, ancien Dr du FBI, il fait ce qu’on lui demande de faire à Washington sous l’influence du Congrès américain dévoué corps et âme à l’Aipac, association de sionistes intégristes dont le Colonialisme est l’unique religion.
Les médias occidentaux ainsi que les dirigeants occidentaux acquis au Sionisme tentent de faire un amalgame entre le Judaïsme et le Sionisme (Colonialisme de peuplement avec Apartheid comme base) afin de faire taire les anti-israéliens mais ça ne prend pas. Pas plus que ceux qui voulaient faire l’amalgame entre Protestantisme et Apartheid en Afrique du Sud.
Nous sommes dans la trentième année des massacres de Sabra et Chatila. Avez-vous vu un seul média français mettre cela en avant ? Avez-vous vu, en dehors de « Afrique-Asie », les camps de la mort, les victimes de Sharon et des Phalangistes chrétiens à la télévision ou sur un média d’expression écrite ? Aucun. Certes, pour se donner bonne conscience on donne le micro a un rescapée des camps de la mort mais jamais on ne montre les images de Sabra et Chatila, car la mission des médias c’est de faire oublier les atrocités du Général Ariel Sharon ! Nous y voilà : ils ont travaillé à démontré que « Sharon avait changé », il s’était mué en « Colombe de la Paix »… Est-ce un hasard si c’est au 30ème anniversaire des crimes de Sabra et Chatila qu’Abbas demande l’annulation des Accords de Camp David ? Non. Les Accords ont été piétinés par le boucher de Sabra et Chatila.
 
Regardez bien vos quotidiens ce matin, sur quoi insistent-ils ? Sur le premier ministre d’Israël, l’américain Netanyahu qui en bon élève de Bush arrive comme un idiot, une feuille de dessin à la main, avec un dessin vulgaire comme seuls les colonialistes savent les faire : ils se pensent intelligents, prennent les autres pour des cons et donnent des explications comme ils le feraient à des débiles mentaux. Voilà ce que le monde est pour Netanyahu : des débiles mentaux acquis à la cause colonialiste israélienne, et la presse occidentale est le troupeau de moutons qui broute l’herbe des « prédicateurs de haine », pour reprendre une expression chère à Manuel Valls. e-télé trouve cela spectaculaire, mais la vulgarité fait partie de l’expression médiatique et e-télé à le droit d’avoir un goût pour la vulgarité américaine.
 
Quant à François Hollande, il s’excite dans son fauteuil, en hurlant « une solution est urgente en Syrie » mais en Palestine, elle n’est pas urgente la solution ??? La guerre à commencé en 1948, elle est jalonnée de massacres de palestiniens, de braquages de banques palestiniennes par l’armée coloniale, d’expulsions illégales, de pillages de terres palestiniennes, de tortures de palestiniens, de maltraitance d’enfants palestiniens. Après s’être égosillé sur la Syrie tant il n’était pas entendu, Hollande s’est rabattu sur le Nord-Mali. Oui, l’UA lui offre un petit strapontin mais à en entendre la presse française, il est le Directeur des opérations ???  Hollande ne compte pas en Afrique noire ni au Maghreb, surtout depuis qu’on connaît le « savoir-faire français »…Même l’’ambassadeur américain à Benghazi n’est plus là pour critiquer Paris sur ce point…
 
La haine, voilà ce que je lis dans les médias français quand il s’agit du peuple Palestine. Un peuple dont tous les jours les médias occidentaux couvrent les maux, avec des mots dont ils devraient rougir si seulement ils avaient vraiment une conscience humaine.  Et ça se croit civilisés car « laïcs » ?