Aller à…
RSS Feed

Jazayeri met en garde les destroyers et les navires US


AL MANARyak130_1
L’équipe du site

Le Commandant en chef adjoint des Gardiens de la Révolution islamique, le général Massoud Jazayeri, a mis en garde le Pentagone contre toute tentative de violation de l’espace aérien et maritime de l’Iran :  » Nos commandants disposent de prérogatives leur autorisant de riposter contre toute agression ou violation de la souverainneté iranienne et ce sans hésiter » a rapporté la chaine satellitaire iranienne alAlam.

S’exprimant dans une interview exclusive accordée à alAlam, le général Massoud Jazayeri, a souligné que  » ceux qui sont venus de l’extérieur de notre région et qui s’y sont campés, ne veulent à aucun prix que le calme règne au Moyen Orient. Leurs intérêts sont la provocation de crises et leur prolongation ».

Et de poursuivre : « La présence d’un Etat puissant tel que l’Iran constitue un facteur de dissuasion et sert l’intérêt de tous les pays de la région. Nous espérons que tout le monde puisse mettre à profit cette potentialité de façon pacifique ».

Interrogé sur la présence des navires américains dans la région, le général Jazayeri a répondu :  » L’Iran essaie d’éviter toute tension et nous pensons que la région de l’Asie de l’ouest est instable à cause de la présence d’un régime israélien illégal et de son protecteur américain. »

Et d’ajouter : » L’Iran n’a jamais cessé d’agir dans le cadre bien précis des lois et du droit maritime mais il se réserve le droit de protéger ses eaux territoriales. Dans cette logique, la moindre violation de la part de qui que ce soit sera affrontée avec toute notre puissance ».

Il a indiqué que  » souvent, les soldats US présentent à leur hiérarchie des rapports inexacts qui se fondent sur la peur et la crainte de venir accomplir leur mission dans une région aussi troublée que le Moyen Orient. Il se peut aussi que certaines informations soient diffusées uniquement dans le bute de menacer l’adversaire ».

Pour ce qui est de question syrienne, Jazeyiri a exprimé un certain pessimisme quant à la trêve en Syrie,: « Je ne suis pas optimiste .. Les Etats-Unis sont impliqués dans le déclenchement des tensions dans la région et en Syrie, ainsi Daesh fait partie de la pensée stratégique américaine, l’Arabie Saoudite et les autres pays ne sont que des outils à exécution ».

Et de conclure :  » les Etats-Unis déploient tous leurs efforts afin porter le plus grand nombre de coups à la Syrie, Etat et peuple. Or, quand une telle superpuissance annonce une trêve, cela soulève des questions et la suspicion sur ce qui a été plannifié dans les coulisses. Ce n’est pas du pessimisme mais nous avons assisté à beaucoup de trêves qui ont été sabotées par les États-Unis et exploités dans par les terroristes . La trêve actuelle a prouvé sa fragilité et sa non-fiabilité « .