Aller à…
RSS Feed

journal de Syrie du samedi 10 août 2013. Les amis de François Hollande à la peine


Publié le 11 août 2013

Allain Jules

* Lavrov et Kerry affirment l’importance de parvenir à un règlement politique de la crise en Syrie.
* Le général Ayoub : « Les Syriens apprécient le rôle de l’armée dans la défense de la patrie ».
* Le Kremlin : Poutine n’a pas examiné avec le chef des services de renseignements saoudiens la coopération militaro-technique.
* Prakash Karat, secrétaire général du Parti communiste de l’Inde-Marxiste: « l’Inde soutient le peuple syrien face à la conspiration qui le vise ».
* Le chef du Parti Républicain turc du Peuple (opposition) déclare qu’ ?Erdogan? a une responsabilité dans les actes terroristes en ??Syrie?
* Disparition du grand poète syrien Souleymane al-Issa.
* Des unités de l’armée arabe syrienne liquident de nombreux terroristes du Front al-Nosra dans la banlieue d’??Idleb.?
* Liquidation de terroristes et destruction d’un entrepôt des roquettes dans la banlieue de ?Lattaquié?.

Sur le terrain, les amis de François Hollande sont de plus en plus mal. A part commettre des attentats suicides, rien. C’est ainsi qu’ils sont laminés dans la campagne de Lattaquié. Le chef du bataillon terroriste Ahfad Aisha, appelé Abu al-Mugeer, a été tué par l’armée arabe syrienne dans la banlieue de Lattaquié pendant des opérations autour du mont Ashia et à al-Shiek Nabhan, puis dans le village de Kherbet al-Baz. L’armée arabe syrienne a aussi détruit le principal dépôt d’armes des terroristes à Lattaquié.

Damas: 3 enfants ont été blessés par un obus de mortier qui a atterri près du centre de gaz d’Harasta.

Damas: 3 innocents sont tombés en martyrs après que 3 obus de mortier soient tombés à al-Dukhaniah.

Damas: dans le quartier de Chaghour, une voiture piégée a explosé, faisant deux victimes innocentes.

Une vaste opération de bombardement vient d’être engagée à Edlib. De cette opération nocturne, nous auront les résultats au petit matin.

Plus tôt dans la journée d’hier, de nombreux terroristes sont tombés à Raqqah, ville dirigée par les terroristes devenus subitement des civils…