Aller à…
RSS Feed

LA BLAGUE DU JOUR. Syrie: « Dit papa, l’ASL existe encore vraiment en Syrie ou pas ? »


Publié le sept 13, 2013

Sélim Idriss

L’Armée syrienne libre (ASL), la soubrette de l’Occident et des monarchies du Golfe, alors que personne ne leur a rien demandé, s’exprime. Hélas, son avis ne compte pas. Ou bien si, au nom des monarchies du Golfe dépassées par les évènements. Figurez-vous que le dossier syrien fait sortir tout le monde du bois. On sait désormais « qui » est « qui ». L’Arabie saoudite et le Qatar n’ont plus dit un seul mot depuis que russes et américains discutent du chimique syrien en collaboration avec le… Gouvernement syrien.

Et là, hier, contre toute attente, dans un communiqué du général Sélim Idriss, chef militaire des terroristes, via…. YouTube on apprend ceci:
«L’Armée syrienne libre annonce son rejet catégorique de l’initiative russe prévoyant de placer les armes chimiques sous contrôle international»
Pire, le général Idriss a demandé à la « communauté internationale » de «ne pas se contenter de retirer à Damas l’arme chimique, l’outil du crime, mais de juger devant la Cour pénale internationale l’auteur du crime qui a reconnu clairement posséder cet outil et accepté de s’en défaire». Là, on rit de bon coeur. Encore un qui affirme sans preuve et croit en ses propres mensonges. Pour lui,  semble-t-il, posséder ces armes est un délit même si Damas n’a pas signé de Convention.

Pour finir, le général Idriss a par ailleurs appelé les pays soutenant la rébellion à «augmenter les quantités d’armes» fournies aux combattants hostiles au pouvoir syrien pour leur permettre de «continuer à libérer le pays». Il a exhorté ses combattants à «intensifier les opérations militaires dans toutes les régions du pays». Comment dire à ce clown qu’il s’agit maintenant d’une affaire entre états ?

0 0 voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x