Aller à…
RSS Feed

La Campagne Carton Rouge contre l’Apartheid israélien investit le terrain !


Photo

En marge des matchs de barrage qualificatifs pour l’Euro 2013 espoirs censé se dérouler dans 8 mois en Israël, douze villes réparties à travers toute la France ont protesté contre la tenue de cet événement en participant à la journée de mobilisation nationale à l’appel de la Campagne BDS France.

Ainsi, à Strasbourg, Toulouse, Rennes, Orléans, Lyon, Bordeaux, Montpellier, Perpignan, Villefranche sur Saône, Nîmes, Albi, et Apt, des centaines de militants se sont rassemblés pour sensibiliser leurs concitoyens à la problématique qu’engendre l’organisation d’une compétition sportive internationale en Israël, état qui ne respecte en rien les valeurs éthiques du sport.


Au contraire, Israël viole impunément les résolutions de l’ONU et le droit international depuis plus de soixante ans et applique une politique discriminatoire, pouvant être qualifié juridiquement d’apartheid, à l’égard de toutes les composantes du peuple palestinien. Celleci détruit la vie et les carrières de nombreux sportifs palestiniens talentueux et empêche lourdement le développement du sport palestinien.

En se voyant attribuer l’organisation de cet Euro par l’UEFA, Israël bénéficie d’une reconnaissance trompeuse qui en réalité normalise une situation injuste et illégale.

Pour informer le public et suscité sa curiosité, les militants ont fait preuve d’une grande créativité notamment à Lyon où s’est tenu un tournoi de sixte dont les joueurs arboraient des T-shirts « boycott » sur la Place Bellecour, à Bordeaux  une démonstration de Foot Freestyle qui a forcé l’admiration de chacun, et à Montpellier une rencontre parodique a opposé l’équipe d’Israël à une équipe de Palestine arbitrée par l’Union Européenne !

L’attention pretée aux panneaux et pancartes symbolisant un carton rouge et aux tracts et fascicules distribués sur le boycott, ainsi que les discussions avec le public et les signatures apportées à la pétition ont révélé l’intérêt grandissant que portent les Français à cette campagne !

Une carte, accessible via le lien ci-dessous, recense les différentes actions organisées un peu partout en France.
https://maps.google.fr/maps/ms?msid=208937354144714395461.000498e39496f9fae468b&msa=0&ll=47.15984,1.757813&spn=8.232149,25.026855&mid=1350240934

Cette journée nationale a été précédée, la veille, par une action menée par des militants BDS durant le match-aller du barrage opposant l’Equipe de France Espoirs à son homologue norvégienne au Stade Océane du Havre :

6 militants se sont introduits sur la pelouse en brandissant une banderole « Don’t play for Apartheid », et en portant t-shirts « Boycott Israel Apartheid, Justice en Palestine » et « Free Palestine », interrompant le match diffusé en direct à la télévision (sur D8) et à la radio (RMC). Une seconde banderole « Boycott Israel Euro 2013 » a été déployée dans les tribunes.

L’objectif, largement atteint, était double :

  1. interpeller les joueurs et les staffs techniques français et norvégiens, mais aussi les journalistes, les spectateurs, les officiels sur cette question.
  2. faire parler de cet appel au boycott de l’Euro 2013 dans les grands médias.

Couverture médiatique : http://cartonrougeapartheidisrael.weebly.com/1/post/2012/10/protestation-pendant-le-match-france-norvge-12-octobre-2012.html

A travers ces actions relatives au boycott sportif c’est toute la campagne BDS et la lutte contre l’apartheid et l’occupation de la Palestine qui remporte deux succès significatifs qui permettront de poursuivre de manière encore plus déterminée, dans les prochaines semaines et les prochains mois, d’autres actions de protestation.