Aller à…
RSS Feed

La coalition dirigée par les USA porte une nouvelle frappe contre les forces pro-Assad


Actualité
Sputnik

© AFP 2017 PAUL CROCK

Mercredi 7 juin 2017

Source : Sputnik
Les forces progouvernementales syriennes ont été la cible d’une frappe de la coalition dirigée par Washington. Il s’agit de la deuxième frappe effectuée dans les environs d’Al-Tanf depuis le 18 mai. Le raid aurait fait deux morts et 15 blessés parmi les militaires syriens.

La coalition dirigée par les États-Unis a porté une nouvelle frappe contre les forces progouvernementales près d’Al-Tanf, en Syrie, lit-on dans une déclaration de la coalition.

« La coalition a détruit le 6 juin des forces de complément soutenant le gouvernement syrien dans la zone de désescalade dans le sud de la Syrie », est-il indiqué dans le communiqué de l’opération Inherent Resolve.

Damas confirme la frappe de la coalition contre
un site gouvernemental à At-Tanf

La frappe a visé plus de 60 soldats, un char, deux pièces d’artillerie, une arme antiaérien et des véhicules de soutien.

Il s’agit de la deuxième frappe effectuée dans cette région depuis le 18 mai.

La frappe aurait fait deux morts et 15 blessés parmi les militaires syriens, a appris Sputnik d’une source sur place.

Commentant ce nouveau raid de la coalition, le président du comité de la Douma (chambre basse du parlement russe) Léonid Sloutski a déclaré mardi soir que la Russie poursuivrait sa politique visant à réconcilier les parties et à créer des zones de désescalade en Syrie.

Les militaires de la coalition se trouvent à Al-Tanf depuis plusieurs mois. Selon les autorités américaines, ils forment les Syriens à la lutte contre le groupe terroriste Daech.

La coalition affirme qu’elle n’a pas l’intention de proclamer la guerre à Damas, mais se dit prête à se défendre contre les forces progouvernementales et l’armée du pays.

Les pays-garants du cessez-le-feu en Syrie, à savoir l’Iran, la Russie et la Turquie ont convenu de créer les zones de sécurité situées sur l’ensemble du territoire de la province d’Idlib, dans certaines parties des provinces de Lattaquié, de Hama, d’Alep, dans plusieurs régions au nord de Homs, dans la Ghouta-orientale ainsi que dans le sud de Syrie (provinces de Daraa et de Quneitra).

© 2017 Sputnik. Tous droits réservés

Le dossier Syrie
Les dernières mises à jour

Source : Sputnik
https://fr.sputniknews.com/…